Le temps d’apprendre à vivre…

 

 

 

 

 

Le temps d’apprendre à vivre et il est déjà trop tard…

Inutile de criez au plagiat, ce n’est pas de moi mais c’est en libre service sur le Net de la terre entière (comme dirait la Petite Parlote) tout le monde peut se servir.

Je suis comme le lapin d’Alice (bon en même temps…) je cours après je ne sais pas quoi, mais je cours…  !!!

L’Heureux Elu va crier au mensonge s’il passe par ici et il aura raison car je ne cours pas tant que ça mais j’aime bien me faire plaindre. 

Que d’agitation, de bruit, de fumée sans feu pour rien…

Juste comme ça, pour passer le temps, en attendant la mort peut-être ??? (je sais, j’ai des préoccupations de riche qui n’a pas la peur au ventre et le ventre toujours bien rempli).

Cette routine, par essence répétitive me fait penser souvent « tout ça pour ça »… (je crois bien que je m’ennuie…).

Pourquoi cette impression que le temps me coule entre les doigts comme de l’eau ???

Pourquoi ce ras-le-bol généralisé, cette impression de perdre son temps après des futilités ???

Les fêtes de fin d’année qui approchent sans doute…

 

Allye

qui veut retrouver son lit

(ça devient une obsession cette histoire de couette)

 

Le temps d’apprendre à vivre il est déjà trop tard
Que pleurent dans la nuit nos coeurs à l’unisson
Ce qu’il faut de malheur pour la moindre chanson
Ce qu’il faut de regrets pour payer un frisson
Ce qu’il faut de sanglots pour un air de guitare
          Il n’y a pas d’amour heureux

 

 

Ps :

N’allez pas vous mettre martel en tête, tout va bien avec l’Heureux Elu…

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Comment

Filed under Dis moi si je te soûle, si je te prends la tête

One Response to Le temps d’apprendre à vivre…

  1. Les fêtes de fin d’année sont une sale période pour beaucoup… perso, je les trouve assez déprimantes… gros bisous ma belle <3

Laisser un commentaire