l’essentiel
Au-delà des clivages partisans, 73 maires, conseillers départementaux et régionaux ont apporté leur soutien à Sylvia Pinel, candidate du PRG que brigue un nouveau mandat dans la 2e circonscription du Tarn-et-Garonne. Le signe fort d’une dynamique de campagne que par la députée sortante.

La dynamique de campagne portée par Sylvia Pinel a trouvé une nouvelle illustration de lundi après l’engagement de 73 élus du territoire, dont de nombreux maires au soutien de la candidate du PRG.

Comment accueillez-vous le soutien officiel que ces dizaines d’élus vous apportent aujourd’hui ?

Je le perçois comme la reconnaissance du travail que j’ai pu mener ces dernières années comme parlementaire mais aussi élue régionale ou ministre. C’est un encouragement mais aussi une responsabilité. C’est toujours un moment de vérité de voir des maires, des heus départementaux et régionaux s’engager fortement, publiquement dans une campagne et officialiser leur soutien à une candidate que ne fait pas forcement partie de leur famille politique. C’est le signe justement que je suis capable de rassembler bien au-delà de ma base politique. Je sais que tu peux avoir confiance que j’ai peur d’aujourd’hui, je ne fais pas le tromperie. Je vois aussi dans cette liste de soutiens le symbole de ce que j’ai toujours voulu faire : travailler en bonne intelligence avec les élus de tous les échelons, que ce soit communal, intercommunal, départemental et régional.

Justement, comment concevez-vous le rôle d’une députée auprès des élus locaux ?

C’est très important de pouvoir, dans mes compétences et mon travail, être à l’écoute des préoccupations des élus locaux car on sait bien qu’ils relaient les cellules de leurs concitoyens. J’ai cette expérience et cette connaissance du terrain qui est un gage d’efficacité. Désormais, l’intervention d’un représentant de l’administration locale, pour obtenir une subvention ou pour solliciter une demande de dotation au-dessus de l’Etat. Mais il y a aussi des sujets plus nationaux pour lesquels on attend que le député fasse son travail de accéléré. Les marques de soutien que je reçois illustrent ce travail en complémentarité qui a toujours été ma boussole et que je souhaite poursuivre, au service des habitants et des habitants du Tarn-et-Garonne.

Revient à la campagne électorale. Ce mardi soir, vous aurez rendez-vous à Montech. Carole Delga et Michel Weill étaient là. Des soutiens précieux pour vous ?

Bien au sud. À Montech, nous sommes dans le canton de Michel Weill. C’est aussi la ville de Jacques Moignard qui a été mon suppléant à deux reprises et avec laquelle nous avons toujours bien travaillé. Accueillir Carole Delga à la rencontre est un grand plaisir. J’ai beaucoup de points communs avec elle. Nous appartenons à la même génération de femmes politiques. Nous sommes tous les deux problèmes de milieu modeste et il a fallu qu’on se batte pour y arriver. Rien n’a été facile, d’autant moins quand on est une femme. Ce qui me lie à Carole Delga ce sont aussi les valeurs républicaines et la lutte contre l’extrême droite à laquelle il ne faut rien céder. Elle comme moi n’avons pas voulu transiger sur un certain nom de valeurs qui nous paraissent fondamentales. Nous représentons cette gauche du réel qui sait agir pour le bien commun mais se garde bien de vendre des illusions.

La liste de ceux qui soutiennent Sylvia Pinel

Michel Weillprésident du conseil départemental du Tarn-et-Garonne ; Jean Michel Bayletancien ministre, conseiller général, président de la communauté de communes des Deux-Rives et maire de Valence-d’Agen ; Willy AuthesserreMaire d’Orgueil; Jean Pierre Barmaire de Saint-Nazaire-de-Valentane ; Danielle Bédosmaire de Montbeton; Alain Bellocvice-président du conseil départemental et maire de Pompignan ; Véronique Bessièresmaire de Tréjouls ; Gérard Bongiovannimaire de Saint-Clair; Benjamin Bonifaymaire de Saint-Beauzeil ; Bernard Bouchemaire de Saint-Nicolas-de-la-Grave ;

Serge Boyermaire de Saint-Vincent-Lespinasse; Claude Bussomaire de Marignac; Marie Castrovice-président du conseil régional ; Jean-Louis Coureaumère de Larrazet; Jean-Paul Delachouxla mère de Pommevic; Eric Delfarielmaire de Perville; Sabrina Derieuconseil régional ; Jean-Luc Deprincevice-président du conseil départemental et maire de Beaumont-de-Lomagne ; Bernard Dianamère de Gimat; Bruno Doussonmaire de Lamagistere;

annie dupuyMaire d’Esparsac; Christian Eugalmaire de Montjoi; Gérard Féniémaire de Saint-Sardos ; Jean-François Fernandezmère de Finhan; Jean Claude FerradouMaire de Maubec; Francine Fillâtremère de Castelsagrat; Jean-Pierre Flourensmaire de Brassac ; Dominique FornerisMaire de Durfort-Lacapelette; Pierrette Poulemaire de Vigueron ; Bernard Garguymaire de Lizac;

Patrice Garriguesconseiller régional ; Pascal Guérinmaire de Poupas; Jean-Louis Ibresmaire de Bressols ; Anne Iusconseil départemental ; Frédéric IusMaire de Bourret; Thierry Jamesmaire de Castelmayran ; christian lagardemaire de Sérignac ; Arlette Lainémaire de Bourg-de-Visa; isabelle laveronconseil régional ; Christiane Le Corrévice-président du conseil départemental ;

Jean-Michel LefebvreMaire de Cause; Marie-Bernard MaertenMaire de Malause; Lido de Marchiolmaire de Saint-Paul-d’Espis ; alfred martymaire de Monbéqui ; François MassiminoMaire d’Albefeuille-Lagarde; Guy Mérielmère de Gasques; Jacques Moignardmaire de Montech; Marcel Mollémaire d’Espalais; Christian Mouriaumaire de Comberouger ; Marie-Claude Nègrepremier vice-président du conseil départemental, président de la communauté de communes Grand Sud Tarn-et-Garonne et maire de Campsas ;

Anne-Marie Pouillonmaire de Sauveterre ; Xavier Prevedellomaire de Saint-Porquier ; Françoise Pizzinimaire de Lacourt-Saint-Pierre; Portail des garsmaire de Barry-d’Islemade; Bernadette ProutMaire de Mas-Grenier; Jean Claude Raynalmère de Montbartier; Bernard Regnardmaire de Saint-Amans-du-Pech ; Claude Renardmaire de Glatens; Olivier Renaudmaire d’Auvillar; Jean-Paul Richardmère de Montbarla;

José Rivièremaire de Miramont-de-Quercy ; Michel Rouquiermaire de Valeilles; Alain Sanceymère de Cumont; Dominique Sardeigvice-président du conseil départemental ; Jean-Claude Sentismère de Goas; Jérôme Soursacmaire de Fabas; Jean-Paul TerreneMaire de Donzac; Claude Vérilprésident de la communauté de communes pays de Serre en Quercy et maire de Belvèze ; François Vialaretmaire de Lacour; Pierre Vieillevignemaire de Fauroux ;

Jean-Pierre Villeneuvemère de Roquecor; Marie-Thérèse Vissières-Delvolvémère de Boudou; Stéphane Tuyèresmaire de Verdun-sur-Garonne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.