La France a non seulement accueilli les plus anciens sapiens d’Europe, mais aussi les premiers Néandertaliens. Un adulte nommé Thorin y vivait il y a 50 000 ans : il appartenait à une population jusqu’alors inconnue dont la lignée a divergé des autres Néandertaliens tardifs il y a environ cent mille ans. Il était apparenté à l’homme de Néandertal de Gibraltar.

Les scientifiques ont enquêté sur la plus grande découverte de restes de Néandertal depuis 1979, faite dans le sud de la France. Les os et les dents appartenaient à un homme adulte, surnommé Thorïnen l’honneur de l’un des personnages principaux du Hobbit, le roman de JRR Tolkien.

L’analyse paléogénétique a montré que cet homme, qui vivait il y a environ 50 000 ans, appartenait à une population jusque-là inconnue dont la lignée divergeait des autres Néandertaliens tardifs il y a environ 100 000 ans.

Une préimpression de ces travaux a maintenant été publiée sur bioRxiv.org et complète deux articles précédents sur le même site publiés, un en 2022 et un plus tôt cette année.

Grotte paléolithique

Non loin de la ville française de Malatavern, sur les rives du Rhône, se trouve le grotte de mandrin. Les fouilles de ce site, qui se poursuivent depuis 1990, ont révélé 12 couches archéologiques datant des époques paléolithique moyenne et supérieure.

Au total, les chercheurs ont réussi à trouver ici environ 60 000 artefacts en pierre, ainsi que plus de 70 000 restes d’animaux, parmi lesquels prédominent les chevaux, les bisons et les cerfs.

La grotte de Mandrin a connu une grande popularité l’année dernière : des archéologues et des anthropologues ont découvert une dent qui appartenait à une personne anatomiquement moderne : probablement un garçon entre 2 et 6 ans. L’âge de cette découverte variait de 51,7 à 56,8 mille ans.

De plus, parmi les artefacts de cette couche, dont le nombre total dépasse deux mille exemplaires, les scientifiques ont également découvert des pointes de flèches et des fléchettes miniatures – les plus anciens artefacts trouvés en Europe.

L’une des caractéristiques de ce monument est le fait que la couche avec la plus ancienne dent de sapiens d’Europe est entourée en haut et en bas par des vestiges culturels laissés par les Néandertaliens.

Dans le même temps, la dent de sapiens est loin d’être la seule découverte anthropologique faite dans les dépôts de cette grotte : les scientifiques ont déjà signalé huit autres dents trouvées dans différentes couches.

Nouvelles découvertes

Ludovic Slimak de l’Université de Toulouse et martin sikora de l’Université de Copenhague, ainsi que des archéologues, des anthropologues et des généticiens d’Australie, d’Autriche, de Grande-Bretagne, d’Allemagne, du Danemark, de Nouvelle-Zélande, des États-Unis, de France et de Suisse, ont maintenant signalé de nouvelles découvertes anthropologiques de la grotte de Mandrin en 2015. .

Dans la couche B2, riche en artefacts et en ossements d’animaux, les archéologues ont découvert les restes d’un homme de Néandertal, surnommé Thorin.

Selon les chercheurs, il s’agit des restes néandertaliens les plus représentatifs retrouvés en France depuis 1979, date à laquelle le squelette d’un homme archaïque a été découvert sur le site archéologique de Saint-Cézaire.

Os du visage

A la disposition des chercheurs se trouvaient une partie de l’os palatin, une mâchoire inférieure fragmentaire et 31 dents à la morphologie typiquement néandertalienne.

De plus, la prémolaire supérieure et la canine gauche n’ont pas survécu à ce jour, mais cet individu avait des molaires inférieures surnuméraires (quatrièmes molaires) : cette anomalie n’avait pas été trouvée auparavant chez les représentants du genre Homo du Pléistocène.

Les quatrièmes molaires de Thorin étaient de forme irrégulière et également à racine unique. A en juger par le développement des molaires, ce Néandertalien était un adulte. Avec ces restes se trouvaient également cinq phalanges de la main gauche d’un adulte, qui pourraient bien appartenir également à Thorin.

Les autres os de Thorin

En plus des os et des dents du visage susmentionnés, les archéologues ont trouvé 80 autres fragments d’os non informatifs qui pourraient vraisemblablement appartenir également à Thorin.

Les scientifiques se sont tournés vers les empreintes digitales par spectrométrie de masse peptidique (ZooMS) pour déterminer laquelle appartenait réellement à une personne, puis les ont envoyées pour une datation au radiocarbone (les résultats de cette analyse n’ont pas été rapportés en prépublication). ).

De plus, pour déterminer l’âge de la découverte, les scientifiques ont eu recours à l’analyse d’une des dents de Thorin en utilisant une méthode combinée de série d’uranium et de résonance de spin électronique.

Résumant les données à leur disposition, les chercheurs ont conclu que ce Néandertalien vivait il y a entre 52 900 et 48 050 ans (avec une probabilité de 95,4 %) ou entre 51 300 et 48 900 ans (avec une probabilité de 68,2 %). L’analyse de la composition isotopique du carbone, de l’azote, de l’oxygène et du strontium témoigne que cette personne vivait dans un paysage ouvert et dans des conditions climatiques froides.

Restes d’un homme de Néandertal nommé Thorin trouvés dans la grotte de Mandrin. Ludovic Slimak et al. /biorXiv, 2023.


dossier génétique

Ensuite, l’ADN ancien a été extrait de la racine de la première molaire. Le génome nucléaire a été lu avec une couverture moyenne de 1,3 fois et le génome mitochondrial avec une couverture moyenne de 561 fois.

Les scientifiques ont ainsi découvert que Thorin était un homme qui, selon l’ADN mitochondrial, est le plus proche de l’homme de Néandertal de Gibraltar trouvé dans le soi-disant forbes carrière.

Les deux individus appartiennent à un clade qui comprend d’autres génomes néandertaliens récemment découverts dans la grotte polonaise de Steina, dans le site d’Atapuerca (Espagne) appelé Galerie des statues, de la grotte caucasienne Mezmaiskaya (individu Mezmaiskaya-1). En même temps, ils diffèrent nettement des autres Néandertaliens tardifs d’Eurasie occidentale.

exemplaire unique

L’étude du génome nucléaire a également montré que Thorin appartenait à une population nettement différente des derniers Néandertaliens européens connus, à laquelle l’individu appartenait également. Vindija 33.19 (il s’agit du génome européen de Néandertal tardif le plus qualitativement lu, il est donc utilisé à des fins de comparaison.)

De plus, dans le génome de Thorin, les scientifiques n’ont trouvé aucune preuve que les ancêtres de cette personne se soient mélangés à des personnes de type anatomique moderne.

Selon les calculs des chercheurs, les lignes de Thorin et Vindija 33.19 ont divergé il y a environ 103 000 ans (avec une probabilité de 95 %). A titre de comparaison: la lignée du Caucase Neandertal Mezmaiskaya-1 a divergé il y a environ 83 000 ans et celle de l’Altaï Neandertal Chagyrskaya-8 – il y a environ 80 000 ans.

L’étude génétique indique également que le groupe auquel appartenait Thorin n’était pas très nombreux et qu’il était également isolé d’autres populations de Néandertal supérieur dont des données génomiques ont été obtenues.

ville morte

Outre le génome de Thorin, les chercheurs se sont penchés sur la séquence d’ADN précédemment publiée d’un Néandertalien de Le Côte.

Ils ont découvert qu’il y a un mélange dans son génome laissé par un population « fantôme » auparavant inconnu de ces humains archaïques qui se sont séparés de la lignée menant à Vindija 33.19 il y a environ 89 000 ans.

Cela témoigne en faveur du fait qu’en Europe, il y avait au moins deux lignées génétiques qui divergeaient de la souche commune avec les Néandertaliens tardifs précédemment connus.

Référence

Un Néandertalien tardif révèle l’isolement génétique de ses populations avant l’extinction. Ludovic Slimak et al. bioRxiv, 10 avril 2023. DOI : https://doi.org/10.1101/2023.04.10.536015

Rédacteur, Auteur, Journaliste

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

  • El Hobbit: Un Viaje Inesperado [Import]
    El Hobbit: Un Viaje Inesperado [Import]
  • Mug Les Repas du Hobbit
    Imprimé en France Mug en céramique
  • Artisan Plaque murale « Hobbit Lives Here » - Noir avec lettres dorées en relief
    Plaque murale de jardin « Hobbit Lives Here » Peut être placé sur votre mur, clôture ou portail Fabriqué à partir de résine et est parfait pour une utilisation en extérieur 2 trous pré-percés pour faciliter la fixation Dimensions : 13 cm de longueur x 8,5 cm de haut en bas
  • Funidelia | Déguisement Frodon - Le Seigneur des Anneaux 100% OFFICIELLE pour homme taille XL Hobbit, Films et Cinéma, Le Seigneur des anneaux, Lord of the Rings (LOTR) - Couleur: Multicolore
    【Inclus】 Combinaison complète, cape et anneau avec chaîne 【Non inclus】 broche 【Matière】 100% Polyester 【Couleur】 Multicolore 【Déguisements Le Hobbit 100% LICENCE OFFICIELLE】 différents et unique pour Carnaval, Halloween, fête costumée et anniversaire. Costume Hobbit & Films et Cinéma pour un plaisir maximal comme dans Le Seigneur des anneaux & Lord of the Rings (LOTR) 【Le déguisement le plus original et amusant】 Vous connaissez par cœur ce film que vous avez vu des tas de fois. Déguisement Frodon - Le Seigneur des Anneaux pour homme de couleur Multicolore pour devenir star de votre film préféré. Have fun!. 【Taille】Si une personne très grande, corpulente, ou a des doutes entre deux tailles, nous recommandons de choisir la taille supérieure. 【FUNIDELIA 】 est le plus grand magasin de costumes en ligne en Europe. Chez FUNIDELIA, nous concevons nos propres déguisements et accessoires, nous contrôlons donc toute la chaîne de production et nous assurons la 【qualité au meilleur prix 】de nos produits. De plus, nous avons des accords de collaboration avec les plus importantes licences du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *