l’essentiel
Du 25 au 29 juillet, le Lot-et-Garonne et la cuisine ont été défendus par Adrien Pedrazzi sur M6 lors de l’émission « Le combat des régions ».

Défendre le terroir lot-et-garonnais face aux chefs de toute la France. C’est ce qu’a soulagé le vieux chef Adrien Pedrazzi pour l’émission de M6 « Le combat des régions ». Dans cette émission, qui sera diffusée du 25 au 29 juillet, cinquante-six chefs sont interpellés par leurs propres produits et plats du terroir.

Avec leur équipement et traversant trois épreuves mêlant traditions et créations, le chef Pedrazzi peut affronter le « niveau » culinaire, comme il le dit lui-même. « J’ai été j’ai contacté les équipes de casting de l’émission et j’ai tout de suite suspendu », a expliqué le patron du restaurant Pronto Al Gusto. « J’ai composé mon équipe avec la chanteuse Lori Besson, le restaurateur Mathieu Ibañez et Jean-Michel Raymond, un ami d’enfance propriétaire du bowling de Mont de Marsan. Une vraie dream team », continue joyeusement le chef lot-et- garonnais.

Trois épreuves culinaires

Ainsi, avec cette équipe de rêve, comme il le dit lui-même, le chef a pu résoudre tout son savoir-faire sur trois épreuves. La première réservée à son équipe, la mise en bouche en somme, l’épreuve des deux chefs et fin l’épreuve de création. Le tout, sous l’œil aguerri d’un jury composé de Norbert Tareyre, chef renommé et habitué des émissions liées à la gastronomie, Gilles Goujon, restaurateur meilleur ouvrier de France, et Aurélie Chaigneau, journaliste culinaire. Et pour l’Agenais, « cette fenêtre en prime time est une super promotion pour nos produits. Nous avons pu mettre en avant le pruneau d’Agen bien sûr, mais aussi la noisette de Cancon, la fraise, la tomate, le canard. ..Tous ces produits bien de chez nous. »
Pour l’occasion, le chef Pedrazzi a d’ailleurs ressorti des tiroirs deux fameuses recettes locales. La tourtière lot-et-garonnaise et les farcis au navet accompagnés de jaunet, une saule au safran. Pour l’épreuve tradition, où deux chefs doivent présenter un plat traditionnel selon une donnée thématique, le chef Adrien Pedrazzi a défendu notre terroir contre celui des Alpes-Maritimes. « Les deux épreuves étaient intéressantes, mais nous avons mis plus d’exigence encore sur l’épreuve de création, où nous étions libres ». De quoi mettre l’eau à la bouche avant la première diffusion, le 25 juillet.

Rappelons qu’Adrien Pedrazzi est le président de l’Union des métiers de la restauration et de l’hôtellerie (Umih) de Lot-et-Garonne, et qui connait bien les plateaux télé, et me laisse participer aux émissions « Masterchef » et « Aprendre ou laisser ».

Rédacteur, Auteur, Journaliste | Plus de publications

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.