Cela fait un moment qu’il Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio est venu au marché pour réaliser les rêves de ceux qui espéraient encore que Alfa Romeo faire vivre l’esprit le plus authentique de la marque, dans un secteur de plus en plus agité par le besoin d’une mobilité plus durable et responsable.

Trouvez votre Alfa Romeo sur coches.net

Mais quand il s’agit de passion, la raison ne comprend pas, et c’est ainsi qu’est née cette berline sport qui s’est rapidement mérité le respect des plus puristes. C’était en 2015 et bien que 7 ans se soient écoulés, à ‘relooker’, la légende de la Giulia QV est toujours plus vivante que jamais, en particulier celle de l’emblème qui en fait la version la plus recherchée, la Quadrifoglio vert.

100 ans se sont écoulés depuis que le pilote Ugo Sivocci a décidé d’ajouter à son Alfa Romeo Targa Florio, dans l’épreuve qui a donné son nom à la voiture, un trèfle vert cherchant la chance de grimper au classement. Et il a réussi, remportant la victoire dans l’édition de la Targa Florio cette année-là et gagnant le respect d’Enzo Ferrari lui-même. C’était en 1923.

Dès lors, Sivocci décida que ledit trèfle l’accompagnerait dans ses voitures ; mais le week-end du 9 septembre, lorsqu’il a entrepris de participer au Grand Prix de Monza avec l’Alfa Romeo P1, il l’a fait sans sa Quadrifoglio Verde. La voiture n’était pas à la hauteur, la météo n’était pas bonne et lors d’une des sorties du conducteur, il a perdu le contrôle de la voiture, subissant un accident fatidique qui a mis fin à sa vie.

La superstition a alors inondé le siège d’Alfa Romeo, qui s’est vite rendu compte de l’absence du trèfle, et c’est ainsi qu’ils ont décidé que toutes les voitures de course de la marque le porteraient désormais. Ils ont également supprimé le carré qui l’encadrait, le remplaçant par un triangle qui indiquait clairement qu’Ascari, Ferrari et Masetti avaient perdu leur quatrième pilier.

C’était un bel hommage, sans aucun doute, et il est également vrai qu’aujourd’hui, la Giulia QV et la Stelvio arrivent avec une édition spéciale pour le commémorer. Nous nous sommes envolés pour Paris dans le but de les mettre à l’épreuve sur un circuit aussi pertinent pour la marque que dévastateur : le Circuit de Montlhéry.

Alfa Romeo Giulia QV Centenario : testée à Montlhéry

Quand on arrive sur un circuit, les moments emblématiques qui ont marqué son histoire se pressent généralement dans la tête et celui de Montlhéry, comme tout sur ce parcours, est chargé de symbolique. L’un des pilotes d’Alfa Romeo, Antonio Ascari, y mourut en 1925, laissant une fois de plus le passé d’Alfa Romeo marqué par la tragédie, à tel point qu’ils décidèrent de ne plus y participer.

Pour cette raison, accompagner la marque dans ce lieu, pour tester un modèle emblématique, vous fait vous sentir privilégié. Nous sommes bénis par le trèfle et nous devons honorer nos ancêtres.

L’Alfa Romeo Giulia QV dans sa Version 100e anniversaire Il se distingue par certaines caractéristiques esthétiques, mais il y en a aussi des mécaniques ; Visuellement, vous le reconnaîtrez aux étriers de frein dorés avec des roues de 19 pouces, un énorme diffuseur, l’emblème Quadrifoglio dans un cadre doré avec les dates 1923-2023 inscrites, des rétroviseurs latéraux en fibre de carbone, des surpiqûres intérieures dorées et une broderie spéciale pour 100 ans sur le tableau de bord et des couleurs spécifiques pour la carrosserie, comme le vert Montréal, et les phares Full-LED Adaptive Matrix 3+3.

Comme je l’ai mentionné, il y a aussi des changements mécaniques, puisque 10 CV ont été ajoutés aux versions Quadrifoglio 100 Aniversario Special Series, ainsi son moteur V6 de 2,9 litres, associé à une transmission automatique à 8 rapports, offre désormais 520 CV de puissance.

J’en avais besoin? Peut être pas. Est-ce inutile ? Ni. Nous avons pris la piste avec la Giulia Quadrifoglio Verde en première place. Montlhéry est un circuit très technique : changements de niveau, virages aveugles, asphalte détérioré et surtout, le poids d’un passé qui a coûté la vie à Ascari. Avec tout cela, vous savez que ça va être des tours exigeants.

Après un premier tour de piste de reconnaissance, ils nous laissent carte blanche pour bien saisir ce que cette berline a à offrir. Et la réponse immédiate qu’elle vous donne est surprenante… Quand on ne connaît pas une piste, on essaie toujours de la prendre avec un certain respect, mais le comportement de la Giulia est si affiné qu’il incite à aller vite même lorsque vous vous familiarisez encore avec la piste.

Il a un nerf extraordinaire, qui invite à se déplacer rapidement pour atteindre le virage suivant et le dévorer avec une agilité surprenante. Sa répartition du poids 50/50 et la vectorisation du coupleainsi que toute l’aérodynamique active, contribuent à rendre le châssis si dynamique dans toutes les conditions.

Le rugissement du V6 vous encourage également, avec la mélancolie d’écouter une mélodie en voie d’extinction, et vous finissez par vous fondre dans la voiture et la piste en quelques minutes seulement. Et vous regardez dans le rétroviseur pour voir un autre coéquipier suivre votre ligne, puis vous voyez derrière vous l’héritage de l’une des marques de voitures de sport les plus réputées de l’histoire italienne. Vingt minutes de tournage avec lui, c’est peu de chose ; C’est un de ces moments qui accrochent…

Après quatre tours du circuit français sous une chaleur d’enfer, nous sommes revenus dans la voie des stands pour changer l’autre protagoniste, le Centenaire de l’Alfa Romeo Stelvio QVqui vient avec les mêmes réglages que la Giulia.

Dynamiquement, il surprend aussi et il le fait aussi avec des arguments de poids ; en 2017, il est devenu le Le SUV le plus rapide du Nurburgring et bien qu’il s’agisse d’un SUV, il parvient à garder l’inertie sous contrôle afin que vous puissiez tirer le meilleur parti de sa sportivité sans être pénalisé par sa constitution. Malgré tout, et selon des critères personnels, la Giulia continue de me sembler beaucoup plus spéciale sur la piste, venant au point de demander si vous le prenez ou il vous prend. Magique.

« Road to Le Mans » à bord de la Giulia QV 100th Anniversary

Profitant de notre passage en France et de la célébration du Mans Classic, après notre journée d’essais au Circuit de Montlhéry nous nous sommes mis en route vers Le Mans ; l’édition Classic, qui a lieu tous les deux ans, est particulière en soi, mais lorsqu’elle a lieu l’année du 100e anniversaire, encore plus.

Tôt le matin, nous sommes arrivés sur le circuit, où nous attendait un défilé spectaculaire à bord de l’Alfa Romeo Giulia QV centenaire… Deux tours de piste où se déroule la course d’endurance la plus dure au monde ne suffisent pas à satisfaire les envie de vitesse, mais largement suffisante pour découvrir que cette berline est faite pour la compétition.

On se sent libre et sauvage sur une piste aussi rapide, où presque tout le temps vous pouvez aller avec la pédale au fond… Bien qu’il faille être courageux pour le faire lorsque vous roulez en même temps entre certains des classiques les plus spéciaux de la marque italienne, comme il peut s’agir de la Giulia Sprint GT ou de l’impressionnante pièce unique Alfa Romeo SWB Zagatoconduite par Andrea Zagato lui-même, créée sur la base de l’Alfa Romeo Giulia GTAm et conçue avec l’aide du designer en chef de l’entreprise, l’Espagnol Alejandro Mesonero-Romanos.

Le Mans n’a peut-être pas été l’endroit où la marque italienne a le plus brillé, mais avec l’esprit d’amélioration que cache Alfa Romeo, reflété dans son logo, elle a réussi à faire briller ses créations à de nombreuses reprises, comme l’Alfa Romeo 8C ou le Alfa Roméo Type 33parmi d’autres créatures qui se sont rencontrées dans le Circuit de la Sarthese soumettre à une sorte de syndrome de Stendhal en observant tant de beauté ensemble.

Sur le chemin de l’aéroport après deux jours sur le circuit, je souris en me souvenant de tout ce que j’ai vécu. Alfa Romeo, comme tant d’autres constructeurs, devra s’adapter aux exigences de durabilité et d’efficacité, mais ayant pu créer quelque chose comme l’Alfa Romeo Giulia et le Stelvio, je suis convaincu qu’ils sauront maintenir l’illusion vivante des alfistes et des passionnés d’automobile.

On décolle, je regarde devant et je vois l’horizon ; Je commence à imaginer un avenir qui nous permette de voler vers de nouveaux circuits dans lesquels rêver à bord de voitures qui, dans 100 ans, continueront à se souvenir de ce présent comme quelque chose de mémorable. Quand on pose les pieds sur terre, je suis encore dans les nuages ​​pour tout ce qu’on a vécu. Je suppose que c’est comme ça qu’on découvre l’âme des voitures. Son esprit vous a envahi pour toujours.

  • Alfa Romeo 21818 Autocollant Quadrifoglio Verde pour Tableau de Bord Auto, 65 x 85 mm
    Autocollant spécial ayant le bord chromé d'haute qualité et les détails laqués en relief. Garanti pour une utilisation ‘‘automobile’’. Idéal pour donner une touche d'élégance et de sportivité au tableau de bord de votre Alfa Romeo. Produit officiel Alfa Romeo avec étiquette avec numéro de série progressif qui certifie son authenticité. Dimensions tableau: 65 x 85 mm.
  • OYDDL Porte-clés universel en fibre de carbone compatible avec Alfa Romeo Giulia Stelvio Giulietta Quadrifoglio Tonale Brera Spider 159 147 156 166 4C, H, 4
    🍅 Le porte-clés universel avec logo s'adapte à tous les anneaux de voiture et est particulièrement compatible avec Alfa Romeo Giulia Stelvio Giulietta Quadrifoglio Tonale Brera Spider 159 147 156 166 🍅 Le porte-clés est fabriqué en fibre de carbone et en métal avec la technologie drip pour la qualité, la résistance à la rouille et la durabilité. Un beau geste. 🍅 Un porte-clés en forme de trèfle à quatre feuilles pour toutes les occasions, dans une couleur vive et attrayante qui ne s'estompe pas. 🍅 Doté d'un anneau, ce porte-clés est un moyen simple et pratique d'orner vos clés. 🍅 Ce porte-clés est pratique et peu coûteux. Un cadeau parfait, vous pouvez l'offrir à quelqu'un comme décoration pour ses clés de voiture, comme Noël, Thanksgiving.
  • Porte-clés universel en fibre de carbone compatible avec Alfa Romeo Giulia Stelvio Giulietta Quadrifoglio Tonale Brera Spider 159 147 156 166 4C, d
    🍅 Le porte-clés universel avec logo s'adapte à tous les anneaux de voiture et est particulièrement compatible avec Alfa Romeo Giulia Stelvio Giulietta Quadrifoglio Tonale Brera Spider 159 147 156 166 🍅 Le porte-clés est fabriqué en fibre de carbone et en métal avec la technologie drip pour la qualité, la résistance à la rouille et la durabilité. Un beau geste. 🍅 Un porte-clés en forme de trèfle à quatre feuilles pour toutes les occasions, dans une couleur vive et attrayante qui ne s'estompe pas. 🍅 Doté d'un anneau, ce porte-clés est un moyen simple et pratique d'orner vos clés. 🍅 Ce porte-clés est pratique et peu coûteux. Un cadeau parfait, vous pouvez l'offrir à quelqu'un comme décoration pour ses clés de voiture, comme Noël, Thanksgiving.
  • Original Alfa Romeo QUADRIFOGLIO VERDE Abzeichen 2er-Set Nur für die leistungstärkste Alfa Romeo Giulietta OE 71806020
    Accessoires d'origine Alfa Roméo Accessoires originaux Alfa Romeo Giulietta

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *