l’essentiel
A Tajonar, les Violets ont été rejoints en fin de match pour l’Athletic Club. Cinquième match de préparation pour le Tef, le deuxième de l’autre côté des Pyrénées contre un pensionnaire de Liga. À Osasuna, Toulouse a poursuivi ce mardi soir 19 juillet sa série d’invincibilité (3-3) en attendant la Ligue 1.

Après sa victoire face à la Real Sociedad samedi dernier (1-0), le TFC s’est fait réprimander dans les ultimes secondes par Osasuna (3-3). Face au dixième de la Liga de l’an passé, les Toulousains ont livré une belle performance d’ensemble mais la deuxième période fut trop brouillonne pour conserver le score et les deux buts dans les cinq dernières minutes ont terni le tout. Les joueurs de Philippe Montanier enchaînent conservant un cinquième match sans défaite dans cette préparation.

Qui a vu la place du 9 ?

Thijs Dallinga connaît hier en Espagne sa deuxième titularisation après celle de Pau. Le Néerlandais ne s’est pas montré à son avantage dunt les soixante minutes qu’il a contestées. Trop peu touché par ses partenaires, l’ancien de l’Excelsior Rotterdam a gâché une grosse occasion en perdant son face-à-face contre le portier espagnol (16et). Surtout, Dallinga s’est montré beaucoup trop imprécis et a perdu de précieux ballons. Ce n’est pas Ado Onaiwu qui l’a remplacée et qui a raté une occasion immanquable, seul aux 6m, qui a marqué plus de points auprès de son entraîneur. Rafael Ratao est lui à créditer d’une belle entrée en jeu. En attendant, Rhys Healey était une nouvelle fois présente… en tribunes.

Sur un Branco retrouvé !

Il n’était pas parti très loin. Eloigné de ses standards habituels face à la Real samedi passé à Anoeta, Branco van den Boomen était dans une forme qu’on lui connaît davantage hier à Tajonar. In parfait chef d’orchestre d’une belle symphonie proposé par les Toulousains en première mi-temps, le Néerlandais nous a fait étalage de sa classe comme avec cette merveilleuse ouverture pour Aboukhlal (qui a créé sur l’énorme occasion de Dallinga (16et). Avec le brassard autour du bras, van den Boomen s’est montré très impliqué, n’a cessé de remplacer et d’encourager ses coéquipiers. En revenant au numéro 8 du Tef’, je dirai que je ne suis pas trois rarement absent. 45 excellentes minutes pour Maître Branco.

Un premier acte de très bonne qualité

Le résultat n’est pas significatif, sur ce plus les dominants qui samedi affrontent le Real », nous signifiait Philippe Montanier à la fin du match. Il est vrai que ces cinq dernières minutes sont regrettables, mais elles ne doivent pas faire oublier le contenu, excellent, de la première mi-temps. Avec une jeune équipe, le TFC a fait preuve de maîtrise et nous a gratifiés de très belles sorties de balles notamment. Les ailiers Ngoumou et Aboukhlal étaient en grande forme, comme Moussa Diarra derrière, impérial. Cap sur Montpellier pour confirmer cette montée en puissance.

Chaibi marque les points

La masterclass, ce mot surutilisé par les jeunes pour designer un match d’une grande qualité. À Tajonar, Farès Chaibi à bon escient que nos réprimandes se nomment pour évoquer sont match. Positionné au milieu, le Pitchoun est impliqué sur deux des trois buts du TFC (1 but, 1 passe Décisif). Surtout, son entente avec Branco van den Boomen a sauté aux yeux. Ces deux joueurs parlent le même football et ça s’est vu. « Farès montre beaucoup de choses intéressantes avec une certaine régularité dans la performance », a commenté Philippe Montanier après le match. Éloges grandement méritées.

Rédacteur, Auteur, Journaliste | Plus de publications

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.