l’essentiel
Cette saison accouche d’un outsider champion de France en début de saison. Le septième différent lors des huit dernières saisons. Et le prochain Top 14 s’annonce tout aussi ouvert.

Cette saison 2021-2022 a confirmé la tendance de ces dernières années, à savoir un championnat homogène où de nombreuses équipes peuvent prétendre résister au bouclier de Brennus. Montpellier est le septième champion différent lors des huit dernières saisons (titre non désigné en 2020) : Toulon (2014), Stade Français (2015), Racing (2016), Clermont (2017), Castres (2018), Toulouse (2019 et 2021) ), Montpellier (2022).

A lire aussi :
Finale du Top 14 : commentaire le Castres Olympique a manqué son rendez-vous

Pour rappel, il a fallu attendre la dernière journée pour connaître le tableau final avec neuf équipes mathématiquement qualifiables. Une grande première. Et il y a fort à parier que la saison prochaine, les prétendants à la qualification (pas de changement de formule) soient tout aussi nombreux. En revanche, nous les envoyons à votre nom : Montpellier, Castres, Bordeaux-Bègles, Toulouse, La Rochelle, Racing, Lyon, Toulon, Clermont et Stade Français. Faîtes vos jeux… En attendant la reprise, voici les premières tendances de la saison prochaine.

Un doublon d’automne le lendemain de Noël le 24 décembre

La première journée aura lieu le week-end des 3 et 4 septembre. Le championnat s’enchaînera ensuite sans week-end de repos jusqu’à la 9e journée. La première double aura lieu pour la 10e journée, le 5 novembre pour la France-Australie.

Le Top 14 observera ensuite une coupure pendant quinze jours lors de France – Afrique du Sud (12 novembre) et France – Japon (19 novembre). Il sera réprimandé ensuite pendant deux jours avant de laisser place à la Coupe d’Europe après le Boxing Day avant le week-end du 24 décembre (même) la 13e journée alors que la 14e est programmée le samedi suivant. Mais il est fort probable que des aménagements aient lieu en concertation avec le syndicat des joueurs Provale pour que ces derniers puissent passer Noël en famille. Quant à janvier, ce sera le panache entre championnat et Coupe d’Europe.

Deux Doublons Pendentif le Tournoi

Les journées 18 et 19 ont été concernées par les doublés de Tournoi (Italie – France le 5 février et France – Ecosse le 26 février). Nous évoquons ici les doublons mais il faudra durant cette période du Tournoi gérer également les faux doublons (joueurs protégés et ne pouvant pas participer à une journée de championnat).

A lire aussi :
VIDÉO. Top 14 : scènes de liesse à Montpellier, champion de France pour la première fois après avoir battu Castres en finale

La fin de saison se situe avant le week-end du 17 juin 2023, soit une semaine de plus que la saison précédente afin de permettre la meilleure préparation possible pour la Coupe du monde.

Demi-finales à San Sebastián

L’an prochain, les demi-finales auront lieu à Saint-Sébastien, le week-end du 10 juin. C’est le retour du rugby au Pays Basque avec l’accueil des matchs situés à Biarritz et notamment un quart de finale mémorable entre Biarritz et le Stade Toulousain. The final aura une nouvelle fois lieu au Stade de France, le 17 juin, avant de déménager à Marseille la saison suivante, en raison de la préparation des Jeux-Olympiques à Paris.

A lire aussi :
INTERVIEW. « La saison n’est pas à jeter » joué par Matthis Lebel, l’ailier du Stade Toulousain auteur d’un essai en demi-finale

Rédacteur, Auteur, Journaliste | Plus de publications

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.