La nouvelle génération de la BMW Série 2 arrive avec beaucoup d’améliorations et de changements, mais en restant fidèle à ses principes : elle conserve une propulsion arrière et des qualités dynamiques de premier ordre. Et… son prix élevé, qui le préserve aussi…

Actuellement, c’est le version d’accès à la gamme. est la variante essence 220i avec 184 ch. Dans sa finition de base, il a un prix de 43 650 eurosce qui n’est pas peu, mais si vous le voulez bien équipé, préparez votre poche…

Cette unité qu’ils nous ont laissée monte le Pack M Sport Proavec suspension sport, pack aérodynamique, direction sport, freins M en rouge, phares à LED adaptatifs, becquet sur le couvercle du coffre et de nombreuses autres choses en option, telles que des roues de 19 pouces, une peinture grise Brooklyn, des garnitures extérieures en noir, le toit ouvrant, la sellerie en cuir vernasca, le pack confort avec sièges chauffants, les sièges électriques à mémoire, l’accès sans clé, le système audio Hi-Fi ou le régulateur de vitesse adaptatif parmi tant d’autres.

Au total, celui de ces 43 650 euros initiaux, on constate que Cette unité coûte ni plus ni moins que 58 615 euros. Une série 2, avec le moteur d’accès, qui coûte près de 10 millions de pesetas anciennes… presque rien.

La BMW Série 2 Coupé 220i a un prix de départ de 43 650 euros.

Bon marché… ce n’est pas le cas. Maintenant, c’est voyant pendant un moment. Dans mon cas, quand je l’ai vu pour la première fois, je dois admettre que j’ai eu du mal à le voir dans les yeux, mais je le conduis depuis quelques jours et petit à petit, vous vous y habituez . De face j’aime bien, mais de dos… c’est dur.

Maintenant nous en avons un calandre plus large et plus grande, horizontalepas vertical comme celui de la BMW Série 4. Le format des phares est également un peu plus agressif et intègre ces prises d’air triangulaires, qui ne me passionnent pas, mais avec la finition noire et le kit aérodynamique elles sont bien intégrées .

De retour, nous trouvons un nouveau design de pilotes, désormais plus petit et avec une nouvelle signature lumineuse, c’est peut-être ce qui le rend si différent du précédent. La partie inférieure du pare-chocs simule un grand diffuseur et est peinte en noir, où l’on retrouve également deux sorties d’échappement, vraiment.

Il est plus grand et son esthétique varie beaucoup. L’avant a un air plus agressif, mais l’arrière coûte un peu plus cher à assimiler.

Les lignes de carrosserie sont désormais plus prononcées et les passages de roues un peu plus saillants. Et c’est que la nouvelle Série 2 Coupé est une voiture plus large et aussi plus grande. Il est plus long de 10,5 centimètres (4,38 m.), 6,4 cm plus large (1,84 m.) et l’empattement augmente également de 5 centimètres (2,74 m.). De son côté, la hauteur a été réduite de 2,8 centimètres (1,39 m.) pour lui donner une allure plus sportive.

Et c’est que la nouvelle génération de la BMW Série 2 Coupé, utilise le même châssis utilisé par la BMW Série 4 et sa plate-forme, correctement parépour renoncez donc à la traction avant que les BMW de ce segment montent.

L’intérieur est comme la série 4. La qualité perçue est élevée et les matériaux choisis sont bien pensés. De série, on monte ces sièges sport, qui sont franchement confortables, bien que la régulation électrique soit en option. Il peut être personnalisé avec différentes garnitures et teintes, comme la couleur cognac pour les sièges ou les couleurs M sur les portes, qui sont également éclairées.

Le style intérieur est pratiquement le même que celui de la Série 4, avec un bon design et une présence de qualité.

La position de conduite peut aller de confortable, avec le siège légèrement relevé, à très sportive, puisque le siège permet un réglage plus bas cela à ce jour.

Le système d’infodivertissement est composé de l’écran classique de 8,8 pouces et d’un combiné d’instruments numériques de 5,1 pouces dans le cadre du BMW Live Cockpit de série. En option, vous pouvez choisir un tableau de bord numérique et un écran central plus grand dans un nouveau style.

L’écran offre beaucoup d’informations et de services. C’est l’un des systèmes les plus complets du marché et en plus, il peut être utilisé de manière intuitive à la fois au toucher et avec le fantastique cadran rotatif sur la console centrale. Un autre point en faveur est que la climatisation est située à l’extérieur de l’écran, il est donc très facile de contrôler la température. Selon le mode de conduite choisi, le tableau de bord varie légèrement tant par son format que par sa couleur et les informations affichées.

C’est une quatre places, avec une deuxième rangée un peu juste pour deux adultes.

on parle d’une voiture quatre placesavec deux sièges individuels aux places arrière. Un peu d’espace pour les jambes a été gagné, mais deux sièges sont encore un peu justes pour les adultes. Tout dépend de la position des sièges avant. La hauteur disponible pour la tête n’est pas trop non plus, et encore moins avec le toit panoramique.

Les nouvelles dimensions de la Série 2 ont permis d’augmenter légèrement la capacité de charge du tronc. Spécifique 20 litres supplémentaires ont été gagnés, pour un total de 390 litres avec les sièges arrière dans leur position d’origine.

Malgré un couvercle de coffre et pas de porte, la bouche de chargement n’est pas mal du tout. De plus, le coffre, même s’il n’est pas très haut, est profond et permet de charger confortablement des colis. Les dossiers des sièges arrière peuvent être rabattus pour gagner en capacité, avec un plancher assez bien affleurant.

Le coffre gagne 20 litres supplémentaires, jusqu’à un total de 390 litres avec 5 places.

La version d’accès à ce jour, cette 220iest animé par un Moteur essence 4 cylindres 2 litres avec une puissance de 184 ch et un couple de 300Nm. Il est associé, oui ou oui, à une Boîte de vitesses automatique à 8 rapports type de convertisseur de couple, avec lequel il réalise un 0 à 100 en 7,5 secondes et pourrait atteindre un sommet de 236 km / h.

La Série 2 Coupé n’est pas une voiture légère. Il pèse environ 1 600 kilos en fonction de l’équipement choisi et cela se voit au volant. Les 184 ch de ce moteur devraient sembler heureux, mais la réalité est différente, et c’est qu’ils sont un peu en deçà des prétentions de ce modèle. De plus, ce n’est pas que vous dépensez peu, son dossier reflète une consommation mixte de 6,3 litres, mais en pratique on sera plus proche de 7,5. Même au-dessus.

Pour 3 000 euros de plus, vous pouvez accéder au moteur de 245 ch, et quand vous serez prêt à payer, je pense que ce serait une meilleure option.

La 245cv 230i monte la même hélice de 2 litres et 4 cylindres, donc la consommation moyenne, en conduite normale, sera très similaire à celle de 184. Et ces 60 ch supplémentaires, vous conviendront bien mieux à cette voiture capable d’abriter de grandes puissances.

Il a un si bon châssis que les 184 CV de son moteur à essence sont insuffisants.

C’est l’exemple clair d’un super châssis pour un moteur moyen. Gardez à l’esprit que, pour le moment, ce modèle peut monter un moteur allant jusqu’à 374 ch, et cela commence déjà à être de grands mots. La confiance que ce châssis transmet est très élevée. La voiture est super d’aplomb, elle est terriblement stable et elle offre un comportement irréprochable sur tout type de route.

Il est très agréable sur les sections sinueuses, mais en même temps c’est un excellent rouleau sur l’autorouteoù le mode Eco Pro fait ressortir son excellente gestion dans le conduite de voile permettant de réduire fortement la consommation en laissant la voiture libre sans autre rétention que l’air et le frottement des roues. En ce sens, il faut dire que c’est l’une des meilleures voitures que j’ai testées avec ce système.

Je ne vous mentirai pas si je vous dis que la Série 2 est l’un de mes modèles BMW préférés. C’est une voiture très dynamique à conduire., et avec le pack M, il se sent très sportif, à la fois en termes de direction et de suspension. Le fait d’être un véhicule à traction arrière rend la conduite encore plus amusante.

Il a une sensation sportive, encore accentuée par le pack M Sport, et beaucoup de plaisir à conduire grâce à la propulsion arrière.

La direction est très précise, les freins répondent bien au quotidien et cette mécanique est très progressive et dosablece qui en fait une voiture facile à conduire de manière sportive.

Nous revenons à avant. Le châssis de cette voiture est fantastique, vraiment, au point qu’un moteur de 2,0 litres et 184 ch est insuffisant, qui pour la grande majorité des voitures serait une figure avec une certaine teinte sportive. Pas là. Il se montre paresseux et ne transmet pas tout ce qu’il devrait offrir.

Si vous aimez autant que moi le coupé Série 2, et que vous voulez en profiter comme il le mérite, pour 3 000 euros de plus choisissez la 230i. Sans doute. Et si vous n’obtenez pas le nouveau, jetez un œil aux modèles précédents, qui s’en sortaient déjà plus que bien. Chez Vent d’Autan, nous avons de nombreuses voitures d’occasion à vendre :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.