l’essentiel
Un bébé a été retrouvé sans tête sur la plage de Roda de Berà au sud de Barcelona le mardi 11 juillet. Les autorités tentent de déterminer la cause du décès et de l’identité de l’enfant, âgé de 2 ou 3 ans. La trace d’un naufrage en Méditerranée n’est pas écartée.

La découverte à eu lieu mardi matin à 8h30. Alors qu’il marchait sur la plage de Roda de Berà, 70 km au sud de Barcelona, ​​​​un ouvrier a découvert le cadavre d’un bébé sans tête, comme l’a raconté el journal espagnol El Caso.

L’enfant était dans un état de décomposition avancé et son aspect désarticulé n’a pas alerté les quelques passants qui pensaient voir un mannequin ou une poupée nichée dans le sable. Concernant son âge, l’ouvrier a vu ce qui lui semblait être un enfant de deux ou trois ans », a expliqué le maire Pere Virgili au quotidien national El País. Selon lui, l’idée que le corps ait déjà été aperçu est une hypothèse peu probable « Hier matin, le corps n’était pas là. Je trouve très étrange que, s’il était là, personne n’ait appelé la mairie » .

On nous informe que ce matin le cadavre d’un enfant entre deux et trois ans est apparu au bord de la mer, sur la plage de la Costa Daurada.
La zone est clôturée et attend que le juge enlève le cadavre.

Us demanem que evitau anar-hi ? pic.twitter.com/P4uEWjEgih

— Mairie de Roda de Berà (@ajrodadebera) 11 juillet 2023

Les services de police se sont alors redus sur place et la zone a été quadrillée. Le médecin légiste arrive en fin de matinée pour procéder à la levée du cadavre. À l’heure actuelle, son état de décomposition ne permet pas de déterminer clairement l’identité, la cause du décès et l’âge de l’enfant. L’autopsie aura lieu ce mercredi.

A lire aussi :
Sud de Toulouse avant l’Espagne : quatre enfants et deux adultes bénis dans un accident

L’un des pistes évoquées est qu’il serait issu d’un embarquement de migrants. Selon le maire de la commune, il pourra provenir d’un des bateaux qui sillonnent la Méditerranée : « L’une des hypothèses est qu’il pourrait s’agir de la Mare Mortum ». De plus, le bébé était vêtu d’une grenouillère, d’un pantalon et d’une veste lorsqu’il a été retrouvé.

À Taragonne, une histoire similaire avait déjà fait parlé d’elle il y a une semaine, lorsqu’une femme avait été découverte démembrée sans que l’enquête n’ait été résolue.

A lire aussi :
DIRECT. Disparition d’Emile : de nouvelles auditions constatées aujourd’hui, une nouvelle phase d’enquête commence

Rédacteur, Auteur, Journaliste

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *