l’essentiel
Après l’annonce ce soir, veille pour le lendemain du préfet du Tarn, les commerçants qu’avaient investi dans des fûts et du stock alimentaires pour gérer la masse de monde, ne décolèrent pas.

« Après des échanges avec le président de @CastresRugby et la maman de @VilledeCastres, il a préféré décider d’annuler l’organisation de la fan zone avant la demi-finale du top14 Castres-Toulouse qui se tiendra à nouveau. » C’est pour un tweet que j’ai publié à 17h40 que la nouvelle est tombée hier soir. Le préfet du Tarn, François-Xavier Lauch, a décidé d’interdire la retransmission sur écran géant de la demi-finale du Top 14 avant le soir (21 heures) entre Castres et Toulouse.

Première et vive réaction, celle du maire Pascal Bugis, « pas du tout d’accord avec cette décision ». D’autant que tout était prêt côté mairie et les Castrais produisaient une joie de pouvoir se rassembler comme lors de la phase finale du CO depuis 2010. «Cela nous mettait en grande difficulté», continue l’élu. D’autant que la mère ne comprend pas bien le prétexte du canicule : « Des températures de 40 degrés connaissent ça à Castres et on en connaîtra d’autres ».

« Ça fait une semaine qu’ils avaient prévu ces températures ! Et puis pour une fois qu’on a une animation en ville, on supprime tout parce qu’il fait chaud… Vraiment, on ne comprend pas ! »

Pour les commerçants de la place Soult, c’est la douche froide. « C’est inadmissible ! Ça peut prendre une semaine pour se préparer, à l’avance, autant au niveau des stocks que du personnel embauché spécialement pour l’occasion… », lâche Georges Fleurot, le gérant du bar Le Palmarium, situé place Soult, qui ne décolère pas : « Ça fait une semaine qu’ils avaient prévu ces températures ! Et puis pour une fois qu’on a une animation en ville, on supprime tout parce qu’il fait chaud… Vraiment, on ne comprend pas ! » « J’avais commandé pour 12 000 € de marchandise. Je m’étais déjà organisé une buvette extérieure pour des mies et des finales et ça carburait à chaque fois. Je vais essayer de garder des choses au frais et voir avec mon fournisseur pour qu’il me soit offert moins de fûts. Après les travaux et le Covid, on l’attendait cet événement, ça nous aurait donné du souffle. Mais bon, on espère que le CO ira en finale ! » confie Marie du Progrès, qui retransmet quand même le même match.

Aucune manifestation pour le retour des joueurs

Bruno, patron de la brasserie Côté jardin ne décolère pas : « Je peux comprendre la décision mais ça fait 8 jours qu’on sait qu’il va y avoir la canicule. Leurs bureaux, ils pensaient qu’on prépare tout au Depuis le dernier moment, mais on a déjà tout acheté et on est prévenu la veille. Je travaille avec des produits frais, je fais quoi de mon stock ? Je n’ai pas de télé, les gens ont réservé pour l’écran géant. Je leur dis quoi maintenant ? »
Et la mairie de conclure : « Par conséquent, ce ne sera pas l’avantage possible d’assurer une démonstration lors du retour des joueurs, en cas de défaut, le 18 juin. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.