l’essentiel
La canicule pousse la préfecture du Tarn à annuler la tenue de certains événements prévus ce vendredi. La Route d’Occitanie – La Dépêche du Midi, ne fait pas exception.

Graulhet devait être vendredi, la ville départ de la deuxième étape de la course cycliste Route d’Occitanie. Plus les fortes chaleurs annoncées, avec un placement en alerte rouge canicule du Tarn à compter de 14 heures, bouleversent les plans.

Selon nos informations, le Préfet du Tarn, qu’a déjà décidé d’annuler la diffusion sur écran géant de la demi-finale entre le Castres Olympique et le Stade Toulousain vendredi soir, au grand barrage de la municipalité castraise, a également décidé d’ annuler le départ de la deuxième étape depuis Graulhet. C’est quoi le reste de la scène ? Le départ sera-t-il donné d’un autre endroit ? Selon nos informations, les organisateurs ne sont pas intéressés par sur ce point.

A lire aussi :
VIDÉO. Route d’Occitanie – La Dépêche du Midi : Arnaud Démare renoue avec son sprint pour la première étape et endosse le maillot jaune

Bien compris, dans la cité du cuir, c’est une grande déception. Après de nombreuses années, la municipalité et le tissu associatif et professionnel se mobilisent pour proposer aux spectateurs, sur la place du Jourdain, une grande fête conviviale et populaire. Les amateurs de petite reine sont prêts à encourager le peloton qui compte cette année dans ses rangs Valverde, Woods, Quintana, Herrada ou Rodriguez et Arnaud Démare, qui a signalé la première étape au sprint.

Le peloton devait s’élancer de Graulhet en direction de Lautrec pour arriver dans l’Aveyron, à Roquefort-sur-Soulzon. « Sur l’acte de cette décision. Ce qui prévaut c’est la sécurité des coureurs et des spectateurs », a indiqué Balise Aznar, le maire de la ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.