l’essentiel
Un train de marchandise a déraillé ce mercredi 23 novembre alors qu’il approchait de la gare de Carcassonne. Par chance, l’accident n’a fait aucun blessé. Cependant, la circulation des trains s’avère fortement dégradée jusqu’à demain.

Plus de peur que de mal. Un train de marchandise a déraillé ce mercredi 23 novembre aux alentours de 17h près de la gare de Carcassonne, selon nos frères de l’Indépendant. Au total, près de 400 mètres de voie ont été emportés lors de l’accident. Heureusement, aucune bénédiction ne se déplore mais la circulation est fortement impactée.

Le train circulait dans le sens Toulouse-Nrabonne. Aucune information sur la cause de l’accident n’est pour l’instant dévoilée. Cependant, à cause des mètres de voie arrachés, la circulation des trains dans l’Aude a été totalement stoppée et de nombreux retards ont été annoncés jusqu’à Agen.

u26a0ufe0fGare de Carcassonne : circulation totalement interrompue après 17h15 ude8cdes bus de substitution seront mis en place.

— Préfet de l’Audeud83cuddebud83cuddf7 (@Prefet11) 23 novembre 2022

D’après la préfecture, des bus ont été mis en place pour acheminer les usagers notamment entre Castelnaudary et Narbonne. Selon la SNCF, la circulation ferroviaire entre Carcassonne et Bram ne devrait pas reprendre avant 22h. Un retour total à la normale n’est pas prévu avant demain après-midi.

? 17h49

u274c En raison d’un incident ferroviaire sur un train de Fret à Carcassonne, le trafic est interrompu entre Carcassonne et Bram.

Nos équipes recherchent des solutions de substitution pour assurer les trajets impactés

La reprise est estimée à 22 heures.

A votre écoute u2935ufe0f ?? pic.twitter.com/6BYYZSP2W5

— liO Train SNCF Occitanie (@lio_train_sncf) 23 novembre 2022

Rédacteur, Auteur, Journaliste

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *