L’un des sujets brûlants aujourd’hui est l’introduction du paiement pour l’utilisation des autoroutes. Des milliers de personnes ont donné leur avis sur la question, la grande majorité contre, mais l’Administration fera la sourde oreille.

L’objectif est de mettre en place cette mesure qui met fin à la gratuité des autoroutes à partir de 2024 et, avec elle, de récupérer les près de 8 000 millions d’euros de pertes occasionnées par leur maintien dans les caisses de l’Etat.

Il reste encore beaucoup de choses à peaufiner, mais le plus important et celui qui aura le plus d’impact sur les poches des conducteurs sera le prix du kilomètre parcouru. Le gouvernement a déjà commencé à étudier les caractéristiques et le modèle qu’ils souhaitent imposer, en s’inspirant de pays comme l’Autriche et le Portugal.

Dans un premier temps, la possibilité que chaque kilomètre parcouru coûterait entre 3 et 5 cents a été envisagée, bien que les discussions des derniers jours semblent indiquer que le prix final sera de 1 cent le kilomètre.

Photos de radars

Faire le calcul est une tâche simple : parcourir 100 kilomètres nous coûtera 1 euro. Voyons donc le prix qu’auront les voyages les plus courants effectués par les Espagnols à travers la géographie nationale.

Quelles seront les autoroutes les plus chères d’Espagne ?

Des millions de personnes choisissent la voiture comme véhicule pour se déplacer au quotidien. Les autoroutes sont une bonne option pour voyager en toute sécurité et certaines, comme l’A-66, accumulent un grand pourcentage de trafic.

A-66

Cette route qui relie Gijón à Séville a une longueur officielle de 692 274 kilomètres, ce qui coûterait 6,92 euros supplémentaires pour notre voyage à travers sept provinces espagnoles. Ce trajet serait le plus cher à partir de 2024, sans tenir compte des routes qui sont à péage.

A-4

La deuxième autoroute la plus longue serait l’A-4, qui relie Madrid à Cadix, et sa distance est de 579 865 kilomètres. Traduit par le prix du voyage, ce serait 5,79 euros de plus à rajouter.

A-2 et A-6

Une autre grande voie de communication est l’A-2, l’Autovía del Nordeste, qui relie Madrid à Barcelone. Ce trajet de 533 600 kilomètres aurait un coût supplémentaire de 5,33 euros, tandis que l’A-6, qui effectue le même trajet, mais vers le nord-est, se terminant à La Corogne, coûterait 5,18 euros supplémentaires après avoir parcouru 518 240 kilomètres.

A-8 et A-7S

L’A-8, connue sous le nom d’autoroute cantabrique, commence à Irún et se termine à Baamonde (Lugo), un tronçon de 450,903 kilomètres, ce qui représente 4,50 euros. Pour sa part, l’A-7S, 421 237 kilomètres, qui longe la côte sud depuis l’intersection N-340 / N-350 (Cadix) jusqu’à la hauteur de la liaison avec le LP Almería-Murcia, aurait un prix de 4,21 euros.

Une chose doit être prise en compte, et c’est que ces prix sont dans le cas d’une couverture complète de la route, ce qui est peu probable, car beaucoup ne font que certaines sections de l’autoroute.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *