Le segment concurrentiel B des véhicules urbains compte déjà deux nouveaux modèles prêts à dominer les ventes sur le marché espagnol, comme la Seat Ibiza et la Volkswagen Polo. Dans le cas du modèle espagnol emblématique, il s’agit de la cinquième génération depuis qu’il a vu le jour en 1984, avec plus de cinq millions d’unités vendues derrière elle. Aujourd’hui, il se présente plus moderne que jamais, avec des équipements de haute technologie, une nouvelle gamme de moteurs et une plus grande habitabilité.

De son côté, la Polo débute sa sixième génération et partage de nombreux éléments de développement avec son frère Ibiza, dont la nouvelle plateforme modulaire du groupe Volkswagen, MQB AO, et se démarque par sa dotation technologique digne des segments supérieurs.

Comparez les offres Ibiza

Comparez les offres de Polo

Extérieur

Concernant le design extérieur, les deux modèles gardent une certaine similitude. La SEAT Ibiza est celle qui affiche une apparence plus jeune et sportive. Il arbore une image très similaire à celle d’un lion, avec de nouvelles optiques sur le devant de formes irrégulières et angulaires, une signature lumineuse LED de forme triangulaire, une calandre trapézoïdale plus large avec le logo de la marque au centre et un pare-chocs qui reprend le dessin de la calandre, mais à l’envers.

L’arrière se caractérise par de petits blocs optiques rectangulaires qui reproduisent la même impression lumineuse que dans les phares, également avec la technologie LED, et des lignes angulaires nettes qui se répètent également sur le côté de la carrosserie. Contrairement à la génération précédente, l’Ibiza 2017 n’est disponible qu’avec une carrosserie 5 portes, tout comme la Volkswagen Polo.

La Polo, de son côté, change d’esthétique, par rapport à la génération précédente, quoique pas beaucoup, comme la marque allemande en a l’habitude. Il dégage un air plus sérieux et bourgeois, par rapport à l’Ibiza. Il a un nez plus pointu, une grille horizontale étroite, surmontés de phares horizontaux qui accentuent la largeur du véhicule. Les phares peuvent avoir un éclairage LED dans un design qui correspond à l’élément chromé de la calandre.

L’arrière est très similaire à celui de l’Ibiza, à tel point qu’il est difficile de les différencier au premier coup d’œil, obligeant à regarder le logo de la marque pour savoir s’il s’agit de la Seat ou de la Volkswagen. Il reprend la même architecture dans l’optique que le modèle espagnol, bien que les lignes soient moins anguleuses que dans celui-ci.

À l’intérieur

Si les deux modèles se ressemblent à l’extérieur, il se passe la même chose à l’intérieur, avec toutefois deux différences importantes en faveur de la Volkswagen Polo : l’utilisation de matériaux de qualité supérieure et d’équipements technologiques supérieurs. Pour autant, on ne peut pas dire que les finitions de la Seat Ibiza soient mauvaises, bien au contraire. Tous les matériaux sont en plastique rigide, chose courante dans le segment B, mais ils ont une sensation agréable au toucher et à l’œil qui permet au véhicule utilitaire espagnol de se vanter d’une sensation de qualité supérieure à la moyenne de sa catégorie.

La planche de bord arbore une bande horizontale qui, selon le niveau d’équipement, peut être de couleur différente pour rompre la sobriété de l’habitacle. Au centre se trouve un grand écran du système d’infodivertissement qui, selon le niveau de finition, peut être plus ou moins complet, comprenant un navigateur, et l’écran peut mesurer jusqu’à 8 pouces. À cet égard, l’Ibiza et la Polo sont au même niveau. L’écran est placé dans une position intermédiaire, ni trop basse ni trop haute, laissant les entrées de ventilation au-dessus et en dessous des commandes de climatisation.

L’ergonomie est bien travaillée. L’affichage dans la console centrale est légèrement incliné vers le conducteur, il y a juste assez de boutons sur la console et le volant. Là où l’Ibiza est inférieure à la Polo, c’est sur le plan technologique, puisque le tableau de bord est analogique dans toutes les versions, tandis que l’allemand peut avoir une instrumentation entièrement numérique dans les versions supérieures, grâce au Digital Cockpit de 11,7 pouces qui projette toutes les informations liées au véhicule.

En plus de l’instrumentation numérique, la Polo transmet un plus grand sentiment de qualité perçue que l’Ibiza. En effet, il comprend des surfaces souples dans la partie supérieure du tableau de bord et sur les portes, avec un rembourrage correct qui se traduit également par moins de vibrations intérieures et, par conséquent, un plus grand confort. Il montre également une meilleure disposition des différents instruments et boutons. L’écran est plus haut, juste à hauteur du tableau de bord, comme s’il s’agissait de la même pièce. Cela permet au conducteur de contrôler les informations du système multimédia et du combiné d’instruments sans trop quitter la route des yeux.

L’espace passagers est l’un des points forts, tant dans le véhicule utilitaire espagnol que dans celui allemand. L’augmentation de l’empattement, ainsi que la largeur des voies que permet la nouvelle plateforme MQB AO de la famille Volkswagen, permet logiquement une plus grande habitabilité, notamment aux places arrière. La largeur des épaules et le dégagement au plafond sont nettement plus élevés sur la Polo, mais pas une différence significative. Les deux sont parmi les meilleurs de cette section. Ainsi que dans le coffre, avec 350 litres pour l’Ibiza et 351 pour la Polo.

Moteurs et conduite

Les deux modèles partagent la même gamme de moteurs, puisqu’ils font partie du groupe Volkswagen, bien qu’il soit plus complet dans le cas de la Polo, car il dispose d’options mécaniques non disponibles dans l’Ibiza. Le modèle espagnol dispose actuellement de trois mécaniques à essence, toutes à 3 cylindres, composées d’un 1.0 MPI atmosphérique de 75 chevaux et d’un 1.0 TSI turbocompressé, pouvant développer 95 et 115 chevaux. Bientôt disponible, l’offre sera complétée par un 1.5 TSI avec 4 cylindres et 150 ch et un moteur diesel 1.6 TDI avec 80, 95 et 115 ch.

La Volkswagen Polo propose cinq options essence, deux de plus que l’Ibiza. Il démarre avec le même 1.0 MPI atmosphérique avec 65 et 75 chevaux et est suivi du 1.0 TSI avec 95 et 115 chevaux. Enfin, la version GTI dispose d’un 2.0 TSI de 200 chevaux. l’offre diesel est composée d’un 1.6 TDI de 80 et 95 chevaux. Par ailleurs, il existe une version qui peut également fonctionner au gaz naturel, il s’agit du 1.0 TGI-CNG de 90 chevaux.

Aussi bien dans la Seat Ibiza que dans la Volkswagen Polo, la traction est toujours à l’essieu avant et la transmission peut être manuelle de cinq ou six rapports ou automatique DSG de double embrayage et sept vitesses, selon les versions.

Côté conduite, la Seat Ibiza est plus dynamique que son frère allemand. L’Ibiza s’est toujours caractérisée par un comportement assez sportif, l’un des plus sportifs de la catégorie, sinon le plus, et cette particularité non seulement le maintient dans sa septième génération, mais l’augmente. Cela est dû à la nouvelle plate-forme, qui est également montée sur la Polo, et qui est légèrement plus longue et plus large et aussi au nouveau châssis, qui est 30 % plus rigide, selon les marques. le la nouvelle Ibiza a maintenant certains niveaux de largeur de voie qui augmentent de 6,5 centimètresainsi qu’un empattement plus long pour une stabilité de route vraiment incroyable, un grand équilibre et une plus grande capacité de traction.

Le guidage est également très bon, grâce à une direction très précise. Combiné avec le moteur TSI de 95 ou 115 chevaux, l’Ibiza se montre assez capable dans les centres urbains et sur l’autoroute. Ce sont des moteurs un peu bruyants à bas régime, surtout celui de 95 chevaux, bien qu’ils ne soient pas gênants et après 2000 tours, ils répondent bien.

En revanche, la Volkswagen Polo, bien qu’elle partage de nombreux éléments de développement avec l’Ibiza, tels que la plate-forme et les moteurs, n’est pas aussi dynamique, mais son comportement est plutôt un peu plus « embourgeoisé », dans lequel elle essaie de privilégier plus de confort. à bord. La version plus GTI dispose de suspensions plus rigides abaissées de 15 millimètres qui lui confèrent un caractère beaucoup plus sportif. La Polo avec le moteur TSI de 95 chevaux est silencieuse en ville et à une vitesse pas trop élevée, mais quand on appuie sur l’accélérateur pour prendre de la vitesse c’est quand on remarque que sous le capot un 3 cylindres, avec un son particulier, bien que rien de désagréable.

Aides à la conduite et équipements technologiques

Au chapitre des équipements technologiques, la Volkswagen Polo l’emporte sur la SEAT Ibiza. Les versions aux équipements les plus complets bénéficient de la technologie des modèles supérieurs de la marque allemande, comme la Passat et la Golf, et reçoivent la planche de bord entièrement numérique, le Digital Cockpit qui, dans le cas de la Polo, Il se compose d’un écran de 11,7 pouces et permet de visualiser toutes les informations liées à la voiture.

Côté connectique, les deux modèles sont à la hauteur. Il existe différents systèmes multimédias sur l’Ibiza et la Polo, selon le niveau de finition. Le plus complet comprend un écran tactile de 8 pouces compatible avec Android Auto, Apple CarPlay et avec la fonction Mirror link, qui permet de connecter le mobile avec l’écran. Il peut également disposer en option d’une surface de recharge sans fil dans la console centrale.

Au chapitre des aides à la conduite, le modèle allemand peut avoir, soit de série, soit en option, différents systèmes tels que le régulateur de vitesse actif avec fonction Stop & Go, Détecteur de trafic transversal avec freinage d’urgence, Avertisseur d’angle mort avec détecteur de véhicule, Système d’ouverture et de démarrage sans clé, Avertisseur de sortie de voie, Caméra de recul, Système de stationnement semi-automatique ou Phares avec technologie Full LED.

De son côté, la Seat Ibiza peut avoir un équipement presque identique à celui de sa rivale. Il peut comprendre des éléments comme le régulateur de vitesse actif, la caméra de recul et les phares Full LED, pour la première fois dans une Ibiza, ou le détecteur de piétons avec freinage d’urgence, mais il n’en possède pas d’autres comme le système d’aide au stationnement, le détecteur de trafic transversal ou l’avertissement de sortie de voie involontaire.

Prix ​​et verdict

La SEAT Ibiza est disponible avec quatre niveaux de finition : Reference Plus, Style, Xcellence et FR. L’Excellence et la FR ont le même prix et ne se différencient que par une finition plus luxueuse sur l’Excellence et plus sportive sur la FR. Il a un prix de match de 14 060 euros. La Volkswagen Polo est proposée en trois options d’équipement, Edition, Advance et Sport, et il existe également trois packages de personnalisation, R-Link, Black et Style. Plus tard, la version GTI arrivera. Son prix débute à 14 740 euros.

La Polo a un prix de départ légèrement supérieur à celui de l’Ibiza, même s’il faut préciser que ce prix correspond au moteur de 65 chevaux. Avec le bloc de 75 chevaux coûte 15 300 euros. C’est un écart de près de 1 300 euros, par rapport à l’Ibiza de même puissance, ce qui se justifie par un équipement un peu plus abondant et de meilleures finitions dans le cas de la Volkswagen. L’Ibiza offre de plus grandes sensations sportives, ce qui sera plus apprécié par un jeune public, tandis que la Polo cherche à privilégier davantage le confort de conduite.

Trouvez votre voiture parfaite

Jetez un œil à notre comparatif Ford Fiesta et SEAT Ibiza. N’oubliez pas que si vous cliquez sur le bouton ‘choisissez votre voiture’ que vous trouverez en haut à droite ou vous accédez directement ici Vous pourrez comparer les offres des concessionnaires officiels du pays sans quitter la maison de ces voitures ou d’autres.

Rédacteur, Auteur, Journaliste | Plus de publications

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

  • Sound-way Kit Montage Autoradio, Cadre Façade 1 DIN, Adaptateur Antenne Fakra, Cable Adaptateur Connecteur ISO, Compatible avec Volkswagen, Skoda, Seat
    Taille: 1 DIN Couleur: noir Accessoires: adaptateur d'antenne Fakra, cable adaptateur connecteur ISO Compatible avec: Volkswagen, Skoda, Seat
  • Febi Bilstein 109401 Kit de joints d'arbre de transmission
    Pièce de rechange originale Febi Bilstein – Solutions « Made in Germany ». Longueur : 104,5 mm, Diamètre extérieur : 90 mm, Filetage extérieur : M16 x 1,5, Côté d'encastrement : côté roue, côté de montage : essieu avant gauche, côté de montage : essieu avant droit, denture extérieure côté roue : 36, denture intérieure côté roue : 30, diamètre de l'anneau d'étanchéité : 72 mm, poids : 2,03 kg, nombre de dents ABS anneau : 0. Numéros OE (à des fins de comparaison uniquement) : Audi : 6C0 498 099 B, Seat : 6C0 498 099 B, Skoda : 6C0 498 099 B, VW : 6QD 498 099. Veuillez utiliser l'identification du véhicule en haut sur le côté pour confirmer la compatibilité avec votre véhicule. Toutes les restrictions doivent être respectées. Convient entre autres pour : Audi : A1 (8X), Seat : Ibiza V (6J), Skoda : Fabia II (54), Fabia III (NJ), Fabia I (6Y), Rapid (NH), Roomster (5J), VW : Polo 5 (6R), Polo 4 (9N), Polo 5 (6C).
  • febi bilstein 170554 Bouchon de remplissage d'huile
    Pièce de rechange originale febi bilstein - Solutions « Made in Germany » Diamètre extérieur: 53 mm, Matériel: Plastique, Poids: 0,036 kg Numéros OE (à des fins de comparaison uniquement) : Audi : 06K 103 485 A, Seat : 06K 103 485 A, Skoda : 06K 103 485 A, VW : 06K 103 485 A Veuillez utiliser l'identification du véhicule en haut de la page pour confirmer la compatibilité avec votre véhicule. Toutes les restrictions doivent être respectées Convient notamment pour : Audi A6 (4A), A6 quattro (4A), Seat : Arona (KJ), Ibiza V (KJ), Skoda : Karoq 4x4 (NU), Kodiaq (NS), Kodiaq 4x4 (NS), Scala (NW)
  • febi bilstein Commutateur d'embrayage 109024, 1 pièce
    « original febi bilstein pièces détachées - solutions « made in Germany"" » Nombre de connexions : 2, mode de fonctionnement : électrique, poids : 0,025 kg Numéros d'origine (à des fins de comparaison uniquement) : Audi : 6q0 927 189, siège : 6q0 927 189, Skoda : 6q0 927 189, VW : 6q0 927 189 Veuillez utiliser l'identification du véhicule en haut de la page pour vérifier la compatibilité avec votre véhicule. Toutes les restrictions doivent être respectées ! Convient pour : Siège : Ibiza V (6j), Skoda : Fabia II (54), Fabia I (6ans), Roomster (5j), VW : Golf 4 (1j), Polo 4 (9n), Polo 5 (6r), plus ! (12), variante golf 4 (1j), renard (5z) Formulaire de passe : spécifique au véhicule

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.