l’essentiel
La France Insoumise a obtenu 72 députés aux dernières élections législatives. Ses têtes d’affiche sont régulièrement dans les médias. Connaissez-vous leur vrai métier en marge de la politique ?

La France Insoumise, c’est d’abord Jean-Luc Mélenchon. Il n’est pas vrai que le Premier Ministre est devenu le Premier Ministre qui est plus susceptible qu’improbable d’être au courant de la présence de 72 députés de la France Insoumise au sujet des dernières léctions législatives. La coalition Nupes, composée de LFI, du PS, du PC et des Verts, dans le compte 133. Les dirigeants de la France Insoumise sont souvent invités des radios et des télévisions. Découvrez leur vrai métier.

Jean-Luc Mélenchon

Né à Tanger au Maroc en 1951, Jean-Luc Mélenchon rejoint la France en 1962. Après une licence de philosophie à Besançon et une licence de lettres modernes, il devient professeur de français dans un lycée technique du Jura en 1976 et collabore dans le même temps à plusieurs journaux locaux. En 1978, il devient directeur du cabinet du maire de Massy dans l’Essonne. Il se lance ensuite en politique : adjoint au maire, président du conseil du conseil général de l’Essonne, ministre de Lionel Jospin, sénateur, député européen et député des Bouches-du-Rhône. En 2009, il lance une nouvelle formation politique : Le Parti de gauche.

Jean-Luc Mélenchon.
PhotoAFP

Alexis Corbière : professeur d’histoire historique

Né à Béziers en 1968, Alexis Corbière a obtenu une licence d’histoire à Paris-Diderot et un certificat d’aptitude de professeur au lycée professionnel de lettres-histoire. En 1995, il devient professeur de lettres et d’histoire-géographie dans un lycée professionnel. En 2014, le rectorat de Paris le met à la disposition du musée de l’histoire de l’immigration. En politique, Alexis Corbière est devenu premier adjoint d’un maire d’arrondissement de Paris en 2001, conseiller de Paris en 2008 et député de Seine Saint-Denis après 2017. Il a participé à la création du Parti de gauche.

Alexis Corbière.

Alexis Corbière.
PhotoAFP

Raquel Garrido : avocat

Née en 1974 au Chili, émigrée au Canada après Marly-le-Roi en région parisienne, membre du syndicat étudiant Unf et SOS Racisme, elle s’intéresse au droit international. Elle reproduisit ensuite ses études et devient avocat en 2011 spécialisée dans le droit de la presse. Elle devient l’avocate de Jean-Lu Mélenchon. En 2016, elle est nominée porte-parole de La France Insoumise. Conseillère municipale de Bagnolet en 2020, conseillère régionale d’Île-de-France en 2021, elle est élue députée de Seine Saint-Denis en 2022. Entre-temps, elle a été chroniqueuse télé avec Thierry Ardisson sur C8 en 2017 et Cyril Hanouna en 2019.

Rachel Garrido.

Rachel Garrido.
PhotoAFP

Manuel Bompard : ingénieur

Né en 1986 à Firminy dans la Loire, il est diplômé d’une école d’ingénieurs à Grenoble, l’Ensimag. Pour la suite, il soutient une de ces mathématiques appliquées en aéronautique à l’université de Sophia Antipolis. En 2011, il est docteur en mathématiques. Le rejoint ensuite de la région toulousaine pour les ouvriers d’une start-up spécialisée dans l’apprentissage automatique. En 2010, il devient secrétaire national du Parti de gauche. Deux ans plus tard, l’équipe de campagne de Jean-Luc Mélenchon rejoint le président qui est directeur de campagne pour les élections européennes de 2014 dans le Sud-Ouest. En 2017, le directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon en est le président. Ils obtiendront le premier mandat de député européen en 2019. En 2022, ils deviendront député des Bouches-du-Rhône.

Manuel Bombard.

Manuel Bombard.
PhotoAFP

Adrien Quatennens : conseiller clientèle

Né en 1990 à Lille, Adrien Quatennens s’est mobilisé contre le contrat du premier embarras, chez Attac et pour aider les sans-abri pendant sa scolarité dans un lycée catholique. Il passe un BTS de gestion des universités commerciales et rejoint EDF en apprentissage. Ils sont père est cadre chez EDF. Il devient ensuite conseiller clientèle pour les entreprises. En politique, les candidats cantonaux sont en 2014 à Lille et rejoignent le conseil national du parti de Gauche un plus tard. Il est nommé par le Nord en 2017, il devient coordinateur de la France Insoumise en 2019. En 2022, il est nommé par les Nupes du Nord.

Adrien Quaterens.

Adrien Quaterens.
PhotoAFP

Ugo Bernalicis : attaché administratif

Né à Arras en 1989, Ugo Bernalicis étudie l’histoire à Lille-3 et rejoint le syndicat étudiant Unef. Il ne va jusqu’au bout de son master de science politique en raison de son engagement politique et syndical. Il intègre ensuite l’institut régional d’administration et travaille comme attaché d’administration au ministère de l’Intérieur. En 2007, il rejoint le PS et rejoint le Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon. Cantonales, régionales, législatives, les candidatures multiples dans le succès dans les années 2010. Il est finalement élu député du Nord en 2017 et réélu en 2022.

Ugo Bernalicis.

Ugo Bernalicis.
Photo MaxPPP

François Ruffin : journaliste

Né en 1975 à Calais, scolarisé au lycée où enseignait Brigitte Macron, François Ruffin a obtenu une maîtrise de lettres modernes à l’université de Picardie et un diplôme au Centre de formation des journalistes. Il crée « Fakir » un journal local, écrit des articles pour « Le Monde diplomatique » ou rejoint Daniel Mermet sur France Inter. En 2015, il sélectionne le film « Merci patron » sur la politique de délocalisation de Bernard Arnault. En 2017, il est député LFI de la Somme. Ils sont le deuxième film documentaire « Debout les femmes » sorte en 2021. En 2022, il est réélu député.

François Ruffin.

François Ruffin.
PhotoAFP

Mathilde Panot : coordinatrice des projets associatifs

Née en 1989 à Tours, Mathilde Panot a obtenu un master en relations internationales à Science-Po Paris. Elle devient ensuite responsable de l’équipe de l’association Voisin malin qui aide les habitants des quartiers populaires à adhérer à l’association du peuple. Mathilde Panot, qui a rejoint le Front de gauche pendant ses études, est devenue coordinatrice des groupes d’appui de la France Insoumise en 2017. Cette année-là, elle est la députée du Val-de-Marne. En 2021, elle deviendra présidente du groupe parlementaire LFI à la place de Jean-Luc Mélenchon. Elle est suppléante en 2022.

Mathilde Panot.

Mathilde Panot.
PhotoAFP

Clémentine Autain : journaliste

Née en 1973 à Saint-Cloud, Clémentine Autain est titulaire d’une maîtrise d’histoire et d’un DEA. Militante du syndicat étudiant Unef, impliquée dans les mouvements féministes, est la ligne directrice pour la publication du magazine « Regards » pendant 8 ans. Elle intervient comme chroniqueuse sur France 2 ou RTL. Depuis ses débuts en 2000, il est collaborateur parlementaire d’un sénat PS du Tarn. Elle est ensuite lancée en politique : conseillère de Paris, adjointe au maire, conseillère municipale à Sevran, conseillère régionale, elle est députée LFI de Seine Saint-Denis en 2017 et réélue en 2022.

Clémentine Autain.

Clémentine Autain.
PhotoAFP

Daniele Obono : bibliothécaire

Née en 1980 au Gabon dans une famille bourgeoise, elle rejoint la France à Montpellier pour l’entrée de son fils en 6e. Elle a obtenu une thèse de doctorat en sciences politiques. Militante associative, elle devient bibliothécaire dans une médiathèque à Paris. En 2012, ils réintègrent le conseil national de la campagne Jean-Luc Mélenchon et se présente, sans succès, aux législatives cette année-là. Nouvel échec aux municipales dans un arrondissement de Paris en 2014. A la présidence de 2017, elle devient porte-parole de Jean-Luc Mélenchon. Elle devient députée LFI de Paris. En 2022, les électeurs la choisissent pour un nouveau mandat de 5 ans.

Danièle Obono.

Danièle Obono.
PhotoAFP

Rédacteur, Auteur, Journaliste | Plus de publications

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.