l’essentiel
Le tirage au sort du premier tour de la Coupe d’Europe et du Challenge européen 2022/2023 s’est déroulé aujourd’hui. Toulouse et Castres connaissent leurs adversaires. Ils évitent les franchises sud-africaines.

Castres a joué contre Exeter et Edimbourg. Le Stade Toulousain rencontrera Sale et le Munster. A tirage plutôt clément dans la mesure où pour la première fois dans l’histoire de la Coupe d’Europe, les franchises sud-africaines ont été invitées à disputer cette épreuve.

Pour rappel, les trois premiers nommés contestataires, depuis la dernière saison, le United Rugby Championship avec des provinces irlandaises, galloises, écossaises et italiennes. Les Stormers ont fini 2e, les Bulls 4e, et les Sharks 5e. Membres d’une Ligue européenne, ces équipes sont qualifiées pour un biais « classique », au côté de formations telles que les Irelandis du Leinster, du Munster et de l’Ulster ou encore, des Ecossais d’Edimbourg et des Gallois des Ospreys.

Chaque club joue contre deux adversaires dans les matchs aller-retour et les huit meilleures de chaque poule seront qualifiées pour les huitièmes de finale.

Poule A: Saracens, Castres, Bulls, Lyon, Exeter, Edimbourg, Bordeaux-Bègles, Harlequins, Leinster, Racing, Gloucester, Sharks

Les matchs :

Castres face à Exeter et Edimbourg

L’Union Bordeaux-Bègles affronte Gloucester et les Sharks

Racing 92 face aux Harlequins et le Leinster

Lyon affronte aux Saracens et les Bulls

Poule B: Leicester, Montpellier, Stormers, Clermont, London Irish, Ospreys, Stade Toulousain, Ulster, Northampton, La Rochelle, Sale, Munster

Les matchs :

Montpellier face aux London Irish et Ospreys

Le Stade Toulousain face à Sale et au Munster

Le Stade Rochelais face à Northampton et Ulster

Clermont affronte Leicester et les Stormers

Rédacteur, Auteur, Journaliste | Plus de publications

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.