l’essentiel
L’équipe de France affronte la Tunisie pour son troisième et dernier match de poules de cette Coupe du monde 2022. Assurés de la qualification, les Tricolores ont été dominés par les Aigles de Carthage et s’inclinent logiquement (1-0), malgré un mais je refusé dans les derniers instants de Griezmann.

Le film du match

8′ : mais refusé à Nader Ghandri pour la Tunisie. Sur un coup franc frappé par Wahbi Khazri, le défenseur surgit et trompe Steve Mandanda. Mais il est signalé hors-jeu. Toujours 0-0.

58′ : mais par Wahbi Khazri pour la Tunisie. Suite à une partie de balle de Youssouf Fofana, au milieu de terrain, l’attaquant de Montpellier est servi dans le camp français. Il a percuté et éliminé Raphaël Varane avant de pousser le ballon du bout du pied, devant un tacle d’Axel Disasi. 1-0. Khazri est d’ailleurs sorti sur blessure après son but.

90+8 : mais a refusé Antoine Griezmann pour la France. L’attaquant tricolore trompe le dernier rempart grâce à une reprise de volée mais est finalement signalé hors-jeu après décision de la VAR. Toujours 1-0.

Une équipe reste largement dominée

Avec la qualification acquise, Didier Deschamps n’a voulu prendre aucun risque et a largement fait tourner son effectif, avec neuf changements dans le Onze de départ. Cette « équipe bis » avec des joueurs qui n’évoluent pas tous à leur poste de prédilection, as Disasi, défenseur central habituel décalé en latéral droit, ou Eduardo Camavinga, milieu de terrain de formation et qui découvrait cet après-midi le rôle de côté gauche.

Cette équipe n’a pratiquement pas vu le jour en première période en subissant les nombreux assauts tunisiens, maladroits devant le but, et en ne se créant aucune situation. La deuxième période a laissé la mer sur les mêmes bases et la Tunisie a été récompensée par la réalisation de Khazri, à la 58e.

Les changements n’ont rien changé

Suite à l’ouverture du score des Tunisiens, Didier Deschamps a décidé de répliquer en opérant un triple changement, à la 63e. Rabiot, Mbappé et Saliba ont respectivement remplacé Veretout, Coman et Varane. Malgré ce léger bouleversement, l’équipe de France semble impuissante offensivement face à des Aigles de Carthage, réplique en défense.

Leneur sélection des Bleus lance alors coup après coup Griezmann, à la place de Fofana, puis Dembélé, à la place de Guendouzi. Les tricolores se montrent plus offensives mais ne parviennent pas à faire sauter le verrou tunisien.

Les enseignements du match

Déjà qualifiés pour les huitièmes et presque assurés de la première place du Groupe D, les Bleus sont présentés avec une équipe remaniée et n’ont pas brillé. Les Tunisiens, qui ont eu mais refusé, pourraient même mériter de revenir aux vestiaires avec l’avantage. Plus enfin les Aigles de Carthage ont marqué les débuts de la seconde période.

Les changements de Didier Deschamps ne changent rien à son score final et la France concède sa première défaite au Mondial, après ses deux succès contre l’Australie (4-1) et le Danemark (2-1). Malgré tout les Bleus finissent en tête du Groupe D. L’équipe de France affrontera en huitième de finale le deuxième du Groupe C, qui pourrait être l’Argentine, ce dimanche à 16h.

A lire aussi :
Mondial 2022 au Qatar : Argentine, Pologne… Quel adversaire pour les Bleus en 8es de finale ?

Rédacteur, Auteur, Journaliste

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *