l’essentiel
L’homme de 27 ans était soupçonné d’être un jeune homme de 20 ans venu à Saint-Orens en Haute-Garonne et pouvait désormais être placé dans ma garde en même temps.

Quelles raisons ont poussé un homme de 27 ans à poignarder à mort une jeune fille de 20 ans qu’il connaissait bien et son petit ami de 22 ans, dans la soirée de vendredi, à Saint-Orens-de-Gameville dans l’Est Toulouse ? Les gendarmes de la brigade de recherche de Villefranche-de-Lauragais s’attellent à démêler les ressorts d’un scénario dramatique. Dans un premier temps, ils n’ont pas pu comprendre le tueur supposé. Blessé à la main, il a été hospitalisé. Sa garde à vue a pu rebend samedi soir pour se poursuivre ce dimanche.

A lire aussi :
« Il criait au secours ! » : une tuée femme, un homme blessé… récit d’une nuit d’horreur à Saint-Orens près de Toulouse

Le petit ami de la victime, de son côté, est fait d’affaires mais a été sévèrement touché sur le haut du corps, au visage, au cou et au torse. Ils sont agresseurs lui a donné une quinzaine de coups de couteau avant qu’il ne parvienne à s’échapper pour donner l’alerte auprès de voisins. Très colqué, il a pu être entendu par les gendarmes que chercher à comprendre comment cette soirée a basculé.

Dans la maison, le tueur s’est acharné sur ses victimes au point qu’il s’agissait d’un véritable bain de sang à l’arrivée des secours. L’homme placé en garde à vue n’est pas spécialement connu comme quelqu’un de violent. Ses proches s’avouent « sidérés ». «On ne comprend pas ce qui a pu se passer», explique-ils.

L’enquête est ouverte pour assassinat et tentative d’assassinat. Pour autant la préméditation sera-t-elle retenue ? Est-il venu armé d’un ou plusieurs couteaux chez la jeune femme ? S’en est-il saisi au domicile de celle-ci ?

A lire aussi :
Près de Toulouse, une femme de 20 ans agressée et tuée à l’arme blanche, ils sont conjoints grièvement blessé

Une connaissance amicale

Qu’avait-il à reprocher au couple de venir à de telles précisions ? Est-il venu dans l’intention de tuer ou simplement d’avoir une explication ? Voulait-il juste les effrayer ?

Les victimes et leur agresseur se connaissaient amicalement. Un conflit at-il pu éclater sur fond de jalousie ou de dette ? Le tueur était-il dans son état normal au moment des faits ? Les enquêteurs doivent essayer de comprendre et de répondre à toutes les questions.

L’agression s’est produite vers 22h40, vendredi, au domicile de la jeune fille, un petit pavillon à la sortie de la ville. Après les faits, l’homme de 27 ans s’est échappé mais afini par se rendre. Une personne avec qui s’est avérée faire appel aux gendarmes vers 1 heure afin qu’ils puissent venir l’interpeller.

À l’issue de sa garde à vue, l’homme devrait être mis en examen ce lundi. Une information judiciaire sera fournie.

Rédacteur, Auteur, Journaliste

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *