l’essentiel
Désigné arbitre de la finale de la Coupe de France entre le TFC et Nantes qui fêtera le 29 avril, Benoit Millot a laissé un récent souvenir de Toulouse et de son président Damien Comolli.

Le 15 janvier, à l’issue du match entre le TFC et Brest (1-1) comptant pour la 19e journée de Ligue 1, le président du TFC Damien Comolli s’était présenté avec colère en conférence de presse.

La raison de sa colère : une faute non sifflée d’Hérelle sur Nicolaisen, qui avait entraîné le but des Brestois. Et c’est Benoit Millot qui n’avait pas sifflé cette faute, après avoir consulté le VAR.

La faute en question
.

Et alors qu’à la mi-temps du match, le président était venu montrer l’image de la faute au quatrième arbitre, il était allé repousser par l’officiel de la rencontre : « Il a eu un manque de respect incroyable, en Je repousse, en disant  »ne me parle pas ! de l’arbitrage en France, NDLR) sera le digne héritier.

A lire aussi :
Ligue 1. TFC-Brest : « C’est scandaleux, 15 ans d’arrogance et de médiocrité ! » L’énorme coup de gueule de Damien Comolli sur l’arbitrage

À la suite de ce coup de gueule, Damien Comolli n’avait pas été sanctionné. Il avait été appelé au téléphone par le directeur de l’arbitrage français, Anthony Gauthier et avait échangé calmement.

Suite à cet événement, la FFF avait su la sonorisation des arbitres, une mesure qui s’accélère ces dernières semaines.

Un clash Comolli/Millot en novembre dernier

Ironie du sort, lores du match entre le TFC et Monaco en novembre dernier, lores de la 14e journée de Ligue 1, Benoit Millot avait encore provoqué la colère du président toulousain.

A lire aussi :
Football : quatre jours après la coupe de gueule de Damien Comolli, la FFF va exiger le sondage des arbitres

Pendant le match, l’AS Monanco avait inscrit un but alors qu’Issiaga Sylla était prêt à rentrer sur la pelouse après s’être fait soigné au bord du terrain. Le quatrième arbitre l’avait empêché de revenir sur la pelouse, et aurait glissé au défenseur toulousain : « Maintenant qu’il y a eu eu mais, vous pouvez entrer. »

Le président Damien Comolli était alors sorti de ses gonds :  » Est-ce que cuand Sylla va aux toilettes, vous lui tenez la main ? ‘a sauté en me disant que je n’avais rien à faire là, en me prétendant aussi qui j ‘étais. Cela vous montre un peu l’état d’esprit des arbitres, la culture de l’arbitrage en France. »

A lire aussi :
INFO LA DEPECHE. TFC : le nouveau patron de l’arbitrage français appelé Damien Comolli après son coup de gueule contre le VAR

Le président du Téf avait alors été suspendu pour une durée de treis matches avec sursis. Alors avant cette finale de Coupe de France, l’homme au sifflet sera sans doute aux coeurs des discussions.

Rédacteur, Auteur, Journaliste

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *