l’essentiel
Aux portes de la zone de relégation en championnat avant d’affronter le TFC samedi 29 avril en finale de la Coupe de France, le FC Nantes traverse une période de crise.

Malgré une deuxième qualification consécutive en finale de la Coupe de France, rien ne va plus pour le FC Nantes, le tenant du titre, qu’affrontera le TFC ce ce même le 29 avril au Stade de France. Entre mauvais résultats, tensions avec les supporters et déclarations, les Canaris interviennent ce rendez-vous dans une situation délicate.

Aux ports de la relégation en championnat

Tenus en échec à la Beaujoire par Troyes (2-2), ce dimanche en Ligue 1, les hommes d’Antoine Kombouaré n’avancent plus. Le FCN n’a rapporté aucun de ses matches de champions de la 9e journée (6 défaites, 3 nuls), la dernière rentrée victorieuse le 12 février, face à Lorient.

A lire aussi :
Finale de la Coupe de France Toulouse-Nantes : Brecht Dejaegere encore absent pour Lorient-TFC, sera-t-il là au Stade de France ?

Durant cette période, ils ont également perdu les plumes de la lumière dans une double confrontation avec la Juventus, qui les a éliminés de la Ligue Europa. Les voilà désormais 16es du classement, à égalité de point avec le premier relégué, Brest, chez qui ils se déplaceront dès le mercredi trois mai, soit quatre jours après la finale de la Coupe. Un match crucial pour les supporters des Nantais, bien au dessus de la finale de la Coupe de France face au TFC…

« La finale, on s’en bat les c…. »

Sunday, à l’issue d’un match nul arraché à la dernière minute face à Troyes, la tension est encore montée d’un cran dans les tribunes de la Beaujoire, hantées par le spectre d’une relégation en Ligue 2. Après le Finale de la Coupe de sifflet, les joueurs sont réunis pour échanger avec la Brigade Loire, principal groupe de supporters. Qui leur a rappelé qu’entre le maintien en Ligue 1 et la Coupe de France, leur choix était vite fait : « Restez en première division, c’est le plus important ! La finale, on s’en bat les c… … » ont-ils notamment lancé.

Les déclarations de Kombouaré

Face à cette situation, l’entraîneur Antoine Kombouaré a lui utilisé deux stratégies dans ses propositions. Après une défaite face à Auxerre en championnat il y a déjà une semaine, l’ancien entraîneur du TFC avait piqué son groupe, le décrivant comme « une équipe de m…. » Des propos qu’il avait ensuite nuancés, arguant que « tout le monde avait déjà un peu la tête à la finale. »

A lire aussi :
Finale de la Coupe de France Toulouse-Nantes : « Je ne sais pas qui est cette idée ingéeuse… » Antoine Kombouaré peste contre la programmation

Après la nouvelle contre-performance face à Troyes dimanche, le Kanak a à nouveau joué la carte de l’apaisement : « La très bonne nouvelle, c’est qu’on va enfin faire cette finale (de Coupe de France). On va tout faire pour la gagner et ensuite sur six matchs, 18 points, pour aller chercher le maintien, et là sur sera concentré pour la bagarre. Il faudra être costaud. Mais je crois en mon groupe, je crois en mes joueurs ».

A lire aussi :
TFC – Nantes : des retrouvailles qui s’annoncent bouillantes

En 2021, il avait déjà été tout proche de la relégation, et ne s’était sauvé qu’à la faveur d’un barrage houleux contre le TFC…

Rédacteur, Auteur, Journaliste

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *