l’essentiel
Rory Kockott disputera la finale du Top 14 soir face à Montpellier car il demi de mêlée n’a pas été retenu dans le groupe des 23 Castrais. Sa femme, Stéphanie, a fait partie de sa colère sur Twitter.

Il aurait pu finir en apothéose, sur un nouveau titre peut-être. Une finale c’est certain. Mais Rory Kockott ne foulera pas la pelouse du Stade de France ce vendredi soir. La raison? C’est simple, l’homme aux 9 sélections avec le XV de France ne sera pas présent sur la feuille de match. Le staff castrais lui préférant Santiago Arata et Jérémy Fernandez.

Et visiblement, ça n’a pas plu à sa femme Stéphanie. Alors qui se marient arrêtera sa carrière ce soir, elle a lancé un énorme coup de gueule sur son compte Twitter en réponse à un article du Figaro. L’attaque contre les dirigeants de Castres est masquée. « Il est peut-être temps d’écouter directement la personne concernée (son mari). Alors nous entendrons une représentation exacte de la vérité. La manière dont sa carrière a pris fin est plus qu’irrespectueuse et injustifiable de la part des personnes en lieu » à-elle écrit, avant de supprimer le message quelques heures après.

? #Le rugby – Fin?
Quand @babmathieucapitaine du @CastresRugby et son coéquipier Thomas #Combezou jouer à « pierre-feuille-ciseaux » pour répondre à la question sur @RoryKockott… ?

Le gagnant a eu le droit de répondre en première… pic.twitter.com/SvdwqUFrR7

— viaOccitanie (@viaOccitanieTV) 23 juin 2022

Du côté du CO le sujet est un peu tabou et on préfère botter en touche lorsque le sujet intervient. En conférence de presse, Matthieu Babillot et Thomas Combezou ont joué à pierre-feuille-ciseau pour savoir que répondrait à la question concernant leur partenaire. L’occasion de faire rire l’assemblée pour détendre une atmosphère un peu tendue.

Rédacteur, Auteur, Journaliste | Plus de publications

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.