l’essentiel
Le président de région a reçu la finale 100% occitane, ce vendredi soir.

Que représente le derby pour l’Occitanie ?

Ce sera d’abord une belle et grande fête du rugby, après deux saisons compliquées par le Covid. Cette année, le Stade de France sera rempli de supporters castrais et montpelliérains, d’amoureux du ballon ovale, de pratiquants et de bénévoles qui le font vivre toute l’année. Cette saison est exceptionnelle pour notre région, avec trois clubs demi-finalistes et l’Usap que se conserve avec la manière, et la fin en apothéose avec ce match ce soir. Les phases finales ont ce parfum particulier. Elles ont généré une ferveur, d’autant plus, en ce qui me concerne, quand deux équipes d’ici se hissent en finale. Et quel que soit le vainqueur, le Brennus commencera sa 5è année consécutive en Occitanie. Il reste à la maison ! Alors, je ne boude pas mon plaisir.

Dans quelle région Occitanie y a-t-il un terrain de rugby ?

Imaginez, Le Bouclier de Brennus sera renforcé par une équipe d’Occitanie pour la 60e fois de son histoire, soit la moitié des titres de champions de France. Le rugby fait ici partie entière de notre identité, de notre culture, de notre quotidien. En Occitanie, le rythme du rugby vit dans nos villes, dans nos villages, dans nos campagnes. Dans les cafés, le Midol est toujours en bonne place. Si vous rugby à trouver toute sa place en Occitanie, il semble que les valeurs du véhicule, l’engagement, la solidarité, le respect et le sens de la fête entrent en résonance avec celles de nos cultures occitane et catalane.

Qu’est-ce que fait l’Occitanie pour les clubs sur son territoire ?

Notre politique sportive vise à assurer le rayonnement de l’Occitanie aux niveaux national et international, mais aussi à permettre à tous les habitants de la région de pratiquer un sport, où ils vivent et quels sont leur âge ou leur niveau. Pour volontarisme et conviction, j’ai souhaité qu’une aide soit proposée à tous les clubs : aide à l’acquisition de matériel sportif, aide à la formation de jeunes sportifs, aide au projet d’accession au haut niveau, organisation de manifestations sportives , construction et rénovation d’équipements… La région s’engage à rendre le sport soit ici accessible à tous et à une partie.

Comment la Région se prépare-t-elle pour la Coupe du monde ?

Première région à voir a signé un partenariat avec France 2023, nous nous mobilisons pour permettre la réussite du Mondial et s’assurer qu’il bénéficiera à l’ensemble de notre territoire. Si l’équipe japonaise a choisi l’Occitanie comme camp de base, ce n’est pas une galère. Nous partageons avec le Japon des liens étroits que j’ai suggéré de renforcer depuis 2016 dans les domaines du tourisme et de l’économie, mais aussi de la culture, de l’enseignement, de la recherche et bien sûr du sport. Par ailleurs, la Région s’attache à attirer les supporters du monde entier et les invite à choisir l’Occitanie comme « camp de base » pendant la compétition. Ils découvriront une région magnifique.

Un souvenir de marquage sportif en tapis de rugby ?

J’en ai plusieurs mais je veux l’entraînement des joueurs du Stade Toulousain dans le quartier Gironis en avril dernier. C’était la première fois qu’un entraînement des « rouges et noirs » était délocalisé dans un quartier populaire. Le message était fort : cet immense club, cette institution qu’est le Stade est bien l’équipe de toutes les Toulousaines et de tous les Toulousains. Ce partenariat que nous entretenons avec l’équipe de Didier Lacroix a donné lieu à des moments de partage et de proximité uniques entre des jeunes sportifs et des joueurs professionnels. C’est aussi une reconnaissance pour les habitants du quartier et pour la vitalité des associations. Je tiens notamment à remercier l’association «Rebonds! » Qui accompagne les jeunes à placer le sport au cœur des missions d’éducation et d’insertion. Pour ces enfants, c’est non seulement un moment de rêve, aux côtés de leurs idoles, mais aussi un temps fort d’apprentissage autour des valeurs du rugby et du sport : cohésion, solidarité, persévérance, et un vivre ensemble qui m’ est cher

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.