l’essentiel
Le Stade qui dispute sa troisième finale de Top 14 en quatre ans rêve d’un 22e bouclier de Brennus. Il faudra résister au bulldozer rochelais en quête d’un premier titre de champion.

La finale de rêve ? Ou la finale rêvée ? Quel montant l’emploi du terme rêve pour les deux clubs finalistes qui ne valideront que la seconde expression puisque cette opposition validera le parcours deux équipes lors de la phase régulière. Pour la finale de rêve, en dehors de toute considération sur le jeu qui enflammera (ou pas) le Stade de France, cette expression n’existera que pour l’un deux finalistes.
Le Stade Toulousain est en quête d’un 22e Bouclier dans l’histoire du club et la troisième en quatre éditions pour cette génération.

La Rochelle vise de son côté un premier bouclier de Brennus dans son histoire alors que le club maritime a déjà rapporté deux Coupes d’Europe, et consécutivement pour encore mieux situer la vague sur laquelle surfer cette équipe qui peut, de plus, rejoindre Toulouse et Toulon dans le cercle des équipes à voir réalisé le doublé Coupe d’Europe – Top 14.

A lire aussi :
ENTRETIEN. Finale Top 14 Toulouse-La Rochelle : « Réaliser le double, ça nous habite ! Les ambitions du Rochelais Grégory Alldritt

Rarement, il aura été si difficile de détacher un favori pour cet ultime rendez-vous. On donnerait bien un petit avantage aux Toulousains, au nom des rencontres passées entre les deux clubs, et notamment des deux deux dex denières finales de 2021.

« Si on joue notre jeu, aucune équipe ne peut nous battre »

Seulement voilà, les Rochelais ont affirmé si fort, après la demi-finale gagnée contre Bordeaux-Bègles, qu’ils n’ont plus de complexes vis-à-vis de Toulouse, au point qu’un petit doute s’est immiscé dans l ‘Esprit des suiveurs déjà très impressionnés par le déroulement de la finale face au Leinster, il quelques semaines… Et encore encore, le discours de Ronan O’Gara – « Si on joue notre jeu, no équipe ne peut nous battre » – a Permission pour mesurer l’incroyable confiance de leur équipe, même si le manager a dit qu’il était garde de toute arrogance…

Sur le plan du jeu, il va de soi que ce ne sera pas une finale légère mais bien un choc de poids lourds. Ce sera du frontal côté La Rochelle, fidèle à sa stratégie de démolition. Un rugby fait de défis physiques individuels et collectifs. Et jusque-là, les adversaires finissent souvent par se coucher. C’est du brutal oui. Il nous revent alors en mémoire la célèbre tirade de Julien Marchand, dans le film « Le Stade », lors de la causerie d’avant-match face à ces Rochelais en 2021 : « Ils se prennent pour des gladiateurs mais il n’y a personne qui va muir ce soir ».

Un final électrique

En face, Toulouse s’opposera donc à son jeu de mouvement, sa faculté à franchiser et jouer à après contact. Mais y aura-t-il un petit espace pour le jeu de mouvement et les initiatives toulousaines ? Une des clés de la rencontre situe la. Mais pas seulement. Le Stade Toulousain d’une finale n’est pas toujours le Stade Toulousain « jeu de mains jeu de Toulousains » d’une saison. Historiquement, dans le club « rouge et noir », la quête du Brennus ne s’est pas réalisée sans une domination de son paquet d’avants. Et, sur cette finale, le défi confiné à l’un des plus immenses que le Stade ait connu tant c’est bien la force de son pack qui a permis à La Rochelle de s’élever ces dernières années.

A lire aussi :
Finale du Top 14 Toulouse – La Rochelle : « La Rochelle est archi favorite » annonce Ugo Mola

Mais le facteur le plus important, après l’utilisation du jeu au pied, reste la discipline. Désormais, une finale peut se jouer sur un défaut de maîtrise avec des plaquages ​​ou des percussions qui valent désormais des cartons rouges. Et les Rochelais de se souvenir que Botia avait pris un carton rouge en finale de Coupe d’Europe et que Wardi avait été expulé cette saison à Ernest-Wallon. Opposition de styles, antagonisme naissant entre les deux équipes, la finale de rêve ou finale rêvée sera dans tous les cas une finale électrique…

Rédacteur, Auteur, Journaliste

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

  • Stade Toulousain Casquette Collection Officielle Toulouse - Taille réglable
    Collection officielle Stade Toulousain. Cap Stade Toulousain. Produit 100% sous licence officielle. 100% Rugby ! Matière : coton, taille ajustable pour adultes (14+). haute qualité
  • Stade Toulousain Echarpe Collection Officielle Toulouse - Taille 140 cm
    Collection officielle STADE TOULOUSAIN. Echarpe STADE TOULOUSAIN, Toulouse. 100% officielle ! 100% Rugby ! Matière acrylique, taille 140 cm. Top qualité, satisfait ou remboursé.
  • STADE TOULOUSAIN Tablier de cuisine Toulouse - Collection officielle Supporter rugby - Top 14, Noir, Taille unique
    Collection officielle STADE TOULOUSAIN Tablier de cuisine. 100% rugby ! 100% Stade Toulousain. Matière coton. Lien de serrage à la taille. Top qualité. Satisfait ou remboursé.
  • Stade Toulousain Casquette Toulouse - Collection Officielle Taille réglable
    Collection officielle STADE TOULOUSAIN. Casquette STADE TOULOUSAIN, Toulouse. 100% officielle ! 100% Rugby ! Matière acrylique, taille réglable adulte. Top qualité, satisfait ou remboursé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *