Dans une nouvelle étude publiée dans la revue Conservation et diversité des insectes, Plummer et ses collègues ont jeté un nouvel éclairage sur le rôle important des jardins privés en tant que refuge pour les populations de papillons au Royaume-Uni. À l’aide de données recueillies sur 14 ans (2007-2020) à partir de l’enquête Garden BirdWatch, la plus grande enquête structurée sur les oiseaux au Royaume-Uni, les chercheurs ont examiné les tendances de 22 espèces de papillons dans près de 8 000 jardins. Cette recherche brosse un tableau riche et dynamique de la vie des insectes dans nos arrière-cours et révèle un fait intrigant : les papillons semblent mieux prospérer dans les jardins domestiques que dans le paysage plus large. Ces découvertes soulignent l’importance de nos humbles jardins en tant que sanctuaires essentiels pour ces insectes fascinants.

Selon la recherche, les tendances des populations de papillons dans les jardins privés reflètent étroitement les tendances nationales, soulignant le fait que ces espaces de jardin peuvent être un habitat inestimable pour ces insectes.

Blanc marbré (Mélanargie galathée) homme. En hausse de 273 %. Image : Charles J. Sharp / Wikimedia Commons.

Sur la base des données du projet Garden BirdWatch, l’étude a porté sur vingt-deux des espèces de papillons les plus courantes et les plus répandues au Royaume-Uni. Étonnamment, le nombre de ces espèces a généralement augmenté dans les jardins depuis 2007, une tendance qui contredit les observations mondiales sur le déclin des insectes. Encore plus fascinant, les papillons semblent mieux se porter dans les jardins que dans la campagne au sens large.

Ces dernières années, les scientifiques ont été de plus en plus alarmés par les déclins importants des populations d’invertébrés dans le monde, avec un accent particulier sur les insectes, tels que les papillons. Le principal coupable ? Perte d’habitat, souvent due à l’agriculture et au développement urbain.

Les chercheurs ont proposé que les jardins résidentiels, qui constituent une partie importante des espaces verts urbains, pourraient servir de refuges pour ces espèces d’insectes menacées. Ceci est particulièrement pertinent au Royaume-Uni, où près d’un tiers des terres urbaines comprend des jardins. En offrant une gamme variée de plantes et de structures, les jardins pourraient constituer des habitats essentiels pour les insectes, en particulier dans les zones où les environs sont dominés par des champs agricoles monotones. Par conséquent, la communauté scientifique, les défenseurs de l’environnement et le public ont commencé à voir la valeur des jardins et de leurs propriétaires dans le soutien à la conservation des insectes.

Pourtant, dans quelle mesure les jardins soutiennent-ils réellement les insectes, en particulier les papillons ? C’est un domaine où les scientifiques manquent de preuves solides. Le Royaume-Uni a une longue tradition de surveillance des papillons, mais une grande partie de cette surveillance est concentrée dans les habitats naturels et ruraux. La surveillance dans les jardins privés a été limitée en raison des restrictions d’accès et de l’absence d’une approche structurée.

Cependant, les succès antérieurs de la surveillance des oiseaux et des mammifères dans les jardins, grâce à des programmes tels que le Garden BirdWatch du British Trust for Ornithology et le Garden Moth Scheme, ont montré que de tels efforts sont effectivement réalisables. Comme les papillons sont des créatures charismatiques qui captent facilement l’intérêt du public, il semble raisonnable de croire que les propriétaires pourraient contribuer de la même manière au suivi des populations de papillons dans leurs jardins. Cette recherche vise à tester cette croyance.

Les auteurs s’appuient sur une initiative lancée en 2007, où la surveillance des papillons a été ajoutée au projet Garden BirdWatch établi. Ils visaient à évaluer la valeur d’une telle surveillance à long terme pour comprendre les tendances des populations de papillons dans les jardins, par rapport aux tendances observées dans la campagne au sens large.

Dans cette étude, les observateurs de papillons à travers le Royaume-Uni ont été chargés d’enregistrer le nombre maximum de papillons qu’ils ont repérés dans leurs jardins chaque semaine, en se concentrant particulièrement sur la période de mars à octobre, lorsque la plupart des espèces de papillons britanniques sont actives. Pour s’assurer que les données recueillies étaient fiables, seules les observations des sites qui rapportaient régulièrement des dénombrements de papillons non nuls ont été incluses. Cette méthode a permis aux scientifiques de suivre les changements dans l’abondance des papillons au fil du temps.

Pour approfondir leur analyse, l’équipe a également utilisé des informations sur le paysage autour de chaque site participant. Par exemple, quel pourcentage de la zone environnante était constitué de forêts, de terres agricoles ou de terres urbaines ? Cela a aidé à comprendre comment le contexte du paysage pouvait influencer le nombre de papillons.

Un ovale à fourrure noire tenu en l'air sur des ailes jaune verdâtre, ou peut-être vert jaunâtre, à l'ombre tachetée.
Papillon Soufre commun (Gonepteryx rhamni) mâle en vol. En hausse de 117 %. Image : Charles J. Sharp / Wikimedia Commons

Le nombre de papillons de chaque semaine a été soigneusement examiné pour exclure toute valeur extraordinaire ou aberrante qui pourrait fausser les résultats. Les espèces qui ont été enregistrées dans au moins 15 sites chaque saison ont ensuite été sélectionnées pour une analyse plus approfondie afin de suivre les tendances de la population au fil du temps.

Les scientifiques ont utilisé un modèle statistique, connu sous le nom d’indice généralisé d’abondance, pour estimer l’abondance annuelle des papillons. Cet indice a été utilisé pour générer une courbe de vol, montrant la montée et la chute du nombre de papillons au cours de chaque saison. En comparant ces schémas d’une année sur l’autre, ils ont pu identifier les tendances des populations de papillons sur le long terme.

Sur les 22 espèces qu’ils ont étudiées de près, plus de la moitié ont montré des augmentations significatives de la population. Plus encore, certaines espèces ont considérablement augmenté leur nombre. Les espèces Marbled White et Large Skipper ont toutes deux augmenté de plus de 200 % ! C’est une augmentation significative du vol de papillons dans les jardins britanniques.

Cependant, toutes les nouvelles n’étaient pas bonnes. Le papillon des murs (Lasiommata megera), mais pas de manière significative, a connu une légère baisse en nombre. Mais, heureusement, c’était la seule des 22 espèces étudiées.

Je suis allé chercher une photo qui n'était pas de Charles Sharp et j'ai trouvé cette image d'un magnifique papillon rouge et noir avec des taches noires se faisant bronzer en Italie à plusieurs kilomètres de l'Oxfordshire où les photos de Charles ont été prises - et j'ai trouvé son crédit à Charles J .Pointu.
Mur (Lasiommata megera) homme. En baisse de 23 %. Image : Charles J. Sharp / Wikimedia Commons

Fait intéressant, la tendance n’était pas la même pour les espèces migratrices. Lorsque les scientifiques ont laissé ces papillons en dehors de leurs calculs, l’augmentation était plus perceptible dans les jardins. Les espèces non migratrices ont montré une plus grande augmentation de leur nombre dans les jardins par rapport à la campagne. Cela suggère que les papillons résidents pourraient trouver quelque chose de particulièrement attrayant dans nos jardins.

Les scientifiques citoyens ont joué un rôle important dans ces découvertes. Le projet Garden BirdWatch s’appuie sur la collecte de données par des bénévoles, qui s’est avérée être un moyen fiable de surveiller les populations de papillons dans les jardins du pays. Bien que l’étude reconnaisse les limites potentielles de la surveillance basée sur le volontariat, telles que les inexactitudes dans les enregistrements d’espèces, la grande taille des échantillons et la collecte de données cohérentes ont contribué à produire des résultats crédibles.

Qu’est-ce que cela signifie pour le jardinier moyen ? En termes simples, votre jardin peut faire une réelle différence pour la conservation des papillons. Alors que la nature mobile de nombreuses espèces de papillons signifie que les tendances dans les jardins peuvent refléter des modèles à plus grande échelle, les différences dans les changements de population dans les jardins par rapport au paysage plus large suggèrent que les jardins pourraient fournir des ressources essentielles pour ces insectes.

Sur leur site Web, le BTO déclare que « la clé pour attirer les papillons et les mites est de comprendre quelles fleurs ils visitent et pourquoi ». Ils offrent quelques conseils sur ce qu’il faut planter, y compris quand tailler vos buddleijas. Cependant, le papillon n’est que la dernière étape de l’invertébré, ils commencent leur vie en tant que chenilles. Vous pouvez donc faire de votre jardin un bon jardin à papillons, en en faisant un jardin à chenilles. Cela nécessite une plantation différente, dit la RHS.

Une horde de chenilles ravage des brocolis.
Grands papillons blancs, Pieris brassicae, avant qu’ils ne deviennent de grands papillons blancs. Image : Toile.

De nombreuses fleurs répertoriées comme plantes pour pollinisateurs attireront les espèces de papillons adultes les plus communes et les plus mobiles, mais la plupart ne conviennent pas comme plantes alimentaires pour les larves. Les chenilles mangent des feuilles et ont souvent une gamme restreinte de plantes. À l’exception des grands et petits papillons blancs, les plantes nourricières larvaires sont souvent des plantes sauvages.

droite

Le RHS énumère quelques suggestions, ainsi que les types de papillons qui recherchent quelles sortes de plantes dans le jardin. Tolérer ou même encourager les chenilles à se nourrir dans votre jardin n’aidera pas seulement les papillons. Un bon approvisionnement en chenilles fournira de la nourriture aux oiseaux et autres animaux, avec 20 000 nécessaires pour élever une couvée de mésanges bleues.

En un mot, votre jardin n’est pas seulement votre jardin ; c’est une mini réserve faunique qui contribue à la conservation des insectes. C’est un aperçu des effets du changement environnemental. Chaque petit choix que nous faisons peut avoir un impact énorme. Alors, la prochaine fois que vous irez dans le jardin, réfléchissez aux choix que vous faites. Vous pourriez jouer un rôle clé en veillant à ce que ces magnifiques créatures continuent d’orner nos jardins pour les générations à venir.

LIRE L’ARTICLE
Plummer, KE, Dadam, D., Brereton, T., Dennis, EB, Massimino, D., Risely, K., Siriwardena, GM et Toms, MP (2023) « Tendances des populations de papillons dans les jardins britanniques – Nouvelles preuves de veille scientifique citoyenne », Conservation et diversité des insectes. Disponible sur : https://doi.org/10.1111/icad.12645.

  • Shappy 20 Pièces Papillons de Jardin et 4 Pieces Libellules, Ornements pour Décoration de Terrasse Patio, Totalement 24 Pièces (Ordinaire)
  • TIESOME Papillons Couvercles de gâteaux, 48pcs Décorations de gâteaux Papillon,Papillons Décorations de gâteaux Papillons pour les fêtes d'anniversaire Mariage Baby shower Anniversaire (violet)
    【Conseils】1. après avoir déballé le papillon de décoration pour gâteau, couvrez la boîte pour éviter que l'humidité ne s'y infiltre. 2. veuillez placer la boîte dans un endroit frais et sec, évitez la lumière directe du soleil. 【Suffisante et abondante】Vous recevrez 48pcs de décorations pour gâteaux dans une boîte en plastique. Disponible en 6 couleurs, multicolore, rose, violet, bleu, vert. Nos papillons de décoration de gâteau sont très faciles à utiliser et tous sont coupés avec précision. Ils peuvent être utilisés à plat ou légèrement pliés en deux pour leur donner un effet 3D réaliste. 【Matériaux de haute qualité】Les décorations de gâteaux en forme de papillon sont fabriquées en papier. Ces décorations pour gâteaux servent avant tout à décorer et peuvent donner une touche créative même aux gâteaux les plus simples. Ne conviennent pas pour le four à micro-ondes ou le four traditionnel. 【Large utilisation】Ces décorations uniques de papillons de gâteau peuvent être utilisées sur des gâteaux, des desserts, des glaces, du fromage, des fruits ou tout autre aliment que vous souhaitez décorer. Elles conviennent très bien pour les fêtes d'anniversaire, les fêtes de naissance de bébé, d'autres fêtes et d'autres occasions. 【Accessoires de fête papillon】Les toppers pour cupcakes papillon sont parfaits pour les fêtes d'anniversaire sur le thème du papillon, les fêtes de bébé sur le thème du papillon, les fêtes de révélation du genre sur le thème du papillon, les fêtes de bébé, les mariages, les fêtes de Noël, les anniversaires et les décorations de cupcakes pour les anniversaires d'enfants.
  • Sachet de graines de Mélange de Fleurs pour papillons Grand sachet - 9 g - LES GRAINES BOCQUET
    CHOIX DU SOL : Ce mélange supporte tous les types de sols, à bonne exposition ensoleillée. 🌱 Ce sachet contient 9 grammes de graines de Mélange de Fleurs pour papillons Grand sachet Résiste au climat maritime Semez d'Avril à Juin directement en place pour une floraison de Juin à Octobre puis au printemps. Semis possible d'Août à Octobre pour une floraison de Mars à Octobre de l'année suivante.
  • Fallen Fruits WA39 Papillon Silhouette FSC 100% Marron
    Encourage la faune dans votre jardin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *