Être le moteur de recherche le plus populaire au monde semble avoir un coût. Un rapport récent d’analystes de Bernstein affirme que Google pourrait devoir relever la barre et payer 15 milliards de dollars à Apple pour conserver le moteur de recherche par défaut sur les appareils les plus populaires d’Apple.

Selon une note d’un investisseur sur Ped30, les analystes de Bernstein ont estimé que Google devra payer 15 milliards de dollars pour maintenir le moteur de recherche par défaut installé dans les iPhones, iPads et Mac. Ces informations sont basées sur « la divulgation dans le dossier public d’Apple ainsi que sur une analyse ascendante des paiements TAC de Google ». De plus, ils estiment que le paiement de l’année prochaine pourrait atteindre entre 18 et 20 milliards de dollars.

Maintenant, ces chiffres semblent assez impressionnants, encore plus importants si l’on considère que Google a peut-être payé environ 9 milliards de dollars en 2018 et 10 milliards de dollars en 2020. Mais selon l’analyste de Bernstein Toni Sacconaghi, la principale raison pour laquelle ces chiffres augmentent est que Google peut-être « payer pour s’assurer que Microsoft ne le bloque pas ». Il cite également deux risques potentiels associés à ces paiements, dont les risques réglementaires et que Google pourrait décider que cette mesure ne vaut plus la peine.

« Nous voyons deux risques potentiels pour les paiements GOOGLE à APPLE : (1) le risque réglementaire, que nous croyons vrai, mais probablement dans des années ; nous voyons un impact potentiel de 4 à 5 % sur les bénéfices bruts d’Apple en raison d’un contrôle défavorable ; & (2) que Google choisit d’arrêter de payer Apple pour être le moteur de recherche par défaut, ou d’essayer de renégocier les conditions et de payer moins. Nous avons noté dans des recherches précédentes que GOOG est susceptible de payer pour s’assurer que Microsoft ne retarde pas cela. Cela dit, avec des paiements susceptibles d’aller vers 18 – 20 milliards de dollars au cours de l’exercice 22, il n’est pas incroyable que Google puisse revenir à sa stratégie. « 

Via PhoneArena

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *