l’essentiel
Auchun acheteur ne s’est pas présenté lors de la vente aux enchères en ligne du château de Saint-Elix-le-Château en Haute-Garonne.

Pendant 24 heures, l’immense château classé aux monuments historiques et visible après l’autoroute A64 dans le sens Toulouse-Saint-Gaudens, situé sur la commune de Saint-Elix-le-Château a été le plus en vente par l’Etat. La mise de départ était de 750 000 euros.

Les enchères ont démarré en ligne ce mardi 21 juin et se sont clôturées le demain à 13 heures. « Cette vente pas permis de trouver un candidat à l’acquisition du château de Saint-Elix », indique également l’unité des chargés de la vente à l’issue de cette opération. Selon moreieurs observateurs locaux, aucune offre n’a été déposée lors de ces 24 heures d’enchères.

A lire aussi :
Le château de Saint-Elix est à vendre : notre avant-première a visité

C’est la première fois que la bâtisse du XVIe siècle offre 2 000 m2 de surfaces habitables réparties sur quatre niveaux composés de nouveaux salons. En 2014, Claude Cambou, riche homme d’affaires avait cherché à s’en séparer après l’avoir rénové pendant près de dix années. Prix ​​: 15 millions d’euros. Faute d’acquéreur, la vente avait été annulée. Trois années plus tard, la demeure cherchait donc à nouveau un repreneur, cette fois pour un prix dix fois moins élevé soit 1,7 million d’euros. Et cette vente s’était soldée par un succès. En effet, un acheteur s’était présenté sur le bien et avait fait partie de sa volonté de rester anonyme. De plus le château avait finalement fini dans le patrimoine de l’Etat par adjudication sur saisie immobilière.

Désormais, c’est donc les services de l’État qui cherchent à s’en séparer. Il semblerait que la procédure soit plus périlleuse que prevu. À l’émission de cette vente aux enchères sans qu’aucun volontaire ne se manifeste, l’État cherche donc d’autres solutions aux côtés de l’étude notariale qui a en charge cette vente pour céder ce bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.