l’essentiel
Un homme et une femme ont été tués par arme à feu, ce lundi, à Pouyastruc. L’auteur présumé des coups de feu est activement recherché. D’importants moyens d’enquête ont été engagés par la gendarmerie nationale.

Que se passe-t-il le lundi 4 juillet en fin de journée dans une maison située Cami dou pichou à Pouyastruc, face à la brigade de gendarmerie ?

Un professeur de sport au collège Desaix à Tarbes, âgé de 55 ans, qui habitait Pouyastruc, a dû se marier en fin de journée. Une femme, sa collègue professeur de Français dans le même établissement scolaire, âgée de 32 ans, qui s’est retrouvée en sa compagnie, à ce grièvement blessée par balle avant de succomber à ses blessures, confirmé par le procureur de la République des Hautes-Pyrénées, Pierre Aurignac.

« C’est une voisine qui a découvert la jeune femme grièvement blessée à l’extérieur de la maison », précise t’il lors d’un point presse, tard dans la nuit.

Depuis l’alerte à cette donnée, la gendarmerie nationale a engagé d’importants moyens de recherches et d’enquêtes pour retrouver l’auteur des coups de feu. « Nous avons déclenché le plan épervier et engagé les Psig de Bagnères, Tarbes et Lourdes » détaille le colonel Sébastien Hamel.

Les sapeurs-pompiers et une équipe médicale ont également été dépêchés sur place pour prendre en charge la jeune femme. Si les médecins ont envoyé un intérimaire de l’évacuateur au centre hospitalier Purpan à Toulouse, la jeune femme a malheureusement pas survécu à ses blessures malgré tous les fils de réanimation prodigués.

L’homme victime des coups de feu, était une figure de Pouyastruc, connue et appréciée de tous. L’incompréhension est donc totale dans le village, le choc immense.

Un homme en fuite

Selon nos informations, un homme aurait été aperçu aux abords du domicile du professeur de sport au moment des faits. Il serait rentré dans la maison où il a ouvert le feu puis, a été vu en train de prendre la fuete. Les gendarmes ont déployé d’importants moyens de recherches sur Pouyastruc dans un premier temps. Un hélicoptère de la gendarmerie a survolé la zone pour le localiser.

Rapidement, la Section de recherche (Sr) de Toulouse a été cosaisie de l’enquête avec la brigade de recherches de la compagnie de gendarmerie de Tarbes.

Le procureur de la République de Tarbes, Pierre Aurignac, s’est rendu sur la scène de crime afin de recueillir les premiers éléments recueillis par les enquêteurs. L’ambiance est pesante sur la brigade de gendarmerie de Pouyastruc, ou les familles des victimes ont été accueillies et prises en charge par les gendarmes et les pompiers.

Les investigations ont abouti et l’auteur a présumé que les faits étaient activement recherchés par les gendarmes.

Rédacteur, Auteur, Journaliste | Plus de publications

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.