l’essentiel
L’après-midi a été agitée pour les sauveteurs en mer dans l’Hérault. Un homme est mort noyé à Frontignan. À Valras-plage, trois baigneurs en difficulté ont été secourus.

Un week-end de trois jours, du monde sur les plages et un fort vent de Sud : un cocktail à risque sur les plages de la Méditerranée. Si le soleil était largement présent, un fort vent de Sud a soufflé une partie de la journée payée de forts courants.

Au large de Valras, plusieurs baigneurs se sont retrouvés en difficulté en entraînant la mobilisation d’importants moyens de secours. Des témoins ont indiqué que deux personnes avaient disparu dans la zone des 300 mètres. L’hélicoptère Dragon 34 de la Sécurité civile, la vedette de la SNSM, la gendarmerie maritime et les pompiers de Valras et d’Agde ont été appelés en renfort. Pendant les recherches, les gendarmes ont fait évacuer la plage pour vérifier s’il restait les affaires des présumés disparus. Après la collecte des informations, je suis alerté de ce niveau vers 18 heures. Néanmoins, trois baigneurs difficiles en ont dû être secourus dans les vagues.

L’issue a été beaucoup plus dramatique à Frontignan. Au cours d’une sortie en famille, un grand-père est mort noyé. Sa fille et sa petite-fille, âgées de 16 ans, ont tenté de faire revivre le septuagénaire, sans y parvenir, indiquant nos confrères de France Bleu Hérault. Les deux femmes, qui avaient l’ingurgité de l’eau, ont été hospitalisées à Montpellier pour des contrôles.

La préfecture de l’Hérault a lancé un appel à la prudence. La Méditerranée est agitée avec des courants forts que rend la baignade dangereuse.

u26a0ufe0f ud83cudf0a Vigilance sur le littoral de l’#Hérault ce samedi après midi
u27a1ufe0f Mer agitée avec des courants forts rendant la baignade dangereuse
Soyez vigilants et prudentsu2935ufe0f pic.twitter.com/2K1XKU3Bki

— Préfet de l’Hérault ud83cuddebud83cuddf7ud83cuddeaud83cuddfa (@Prefet34) 4 juin 2022

Le 21 mai dernier, deux Toulousains de 17 ans s’étaient noyés à Narbonne-plage. En voulant récupérer un ballon de plage, ils avaient été pris au piège par la Méditerranée. Une forte houle soufflait alors sur le littoral. Les services de l’Etat ont alerté sur la dangerosité de la baignade, des courants forts et des vagues.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.