l’essentiel
Deux Sud-Américains viennentt d’être arrêtés à la gare routière Toulouse-Matabiau, en possession de 2,5 millions d’euros de liquidités.

C’est un prix exceptionnel. Vous n’êtes jamais venu à Toulouse. Les équipes de la brigade anticriminelle (BAC) de la rive droite sur la principale sud 2,5 millions d’euros en liquidation ce mardi 30 mai. Une saisie financière improbable.

L’opération n’avait pourtant rien d’exceptionnelle lorsque, suite à un renseignement de la BAC matin, les fonctionnaires de la « BAC après-midi » sont présentés à la gare routière de Matabiau pour surveiller un bus en provenance de Paris et en partance pour Barcelone.

Vers 18 heures, en souvenir, les policiers ont contrôlé les passagers, où se trouvaient un homme et une femme originaires de Vénuzuéla. Et les deux Sud-Américains, âgés de 36 et 24 ans, n’ont pas protesté, certainement par peur d’attirer l’attention. Ils avaient en effet beaucoup à perdre…

En fouillant les valises de ces deux étrangers, les forces de l’ordre ont trouvé 2,5 millions d’euros en petites coupures. De l’argent placé sous une fine couche de cellophane. Évidemment, les deux voyageurs ont immédiatement été interpellés, mais à ce stade de l’enquête, il est trop tôt pour connaître la provenance de cette énorme somme d’argent et pour savoir à quoi ou à qui elle devait servir.

Ce mardi soir, une enquête a été ouverte par le parquet de Toulouse et les gardes à vue ne font que commencer.

Rédacteur, Auteur, Journaliste

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

  • Amoureux et savants, dites qu'est-ce que l'homme ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *