l’essentiel
Charles, l’homme soupçonné d’avoir agressé deux personnes à Saint-Orens-de-Gameville, le 21 novembre, il a été ravi en garde à vue. Après dix jours, l’était pris en charge par l’hôpital psychiatrique Gérard Marchant.

Dix jours après avoir sauvagement attaqué deux personnes à coups de machette à Saint-Orens-de-Gameville, le suspect est interrogé par les gendarmes de la compagnie de Villefranche-de-Lauragais ce jeudi. Au lendemain des faits, ce cocaïnomane avait expliqué ne se souvenir de rien et avait rapidement été interné au service psychiatrique de l’hôpital Gérard Marchant. Mais après plusieurs jours de son, les médecins du jeu sont psychiquement compatibles avec un œil vert.

Ce face-à-face avec les militaires de la brigade de recherches, au cours auquel il est assisté par moi Pierre Debuisson, devrait précéder sa mise en examen pour « tentative d’assassinat par conjoint ».

« un bain de sang »

Le lundi 21 novembre, avant dimanche matin, la victime et son nouveau compagnon se sont qualifiés devant le bar le Saint-Ô, lorsqu’une voiture a tenté de les percuter. Puis l’automobiliste est sorti de son véhicule armé d’une machette et d’un cutter. Il a d’abord frappé sont des ex-femmes. « C’était un bain de sang. Il a donné plusieurs coups de machette à cette femme de 37 ans, l’atteignant au dos et à la tête. Son nouveau copain, âgé de 35 ans, a été touché à la jambe. » , témoigne une commerçante du quartier. Par hasard, « la vie des deux victimes n’est pas en danger », assure Samuel Vuelta-Simon, le solicitor.

Après l’agression, Charles, c’est le prénom du suspect, s’est saisi d’un jerricane d’essence et a allumé le feu dans le bistrot, le Saint-Ô. Puis il a tenté de mettre fin à ses jours en se tranchante la gorge à coups de cutter.

Comme révélé par La Dépêche du Midi, Charles avait déjà été je l’ai interrogé le 30 octobre, « suite à une collision entre les véhicules respectifs du couple séparé », confirme le parquet. Mais les enquêtes et les auditions n’avaient pas permis de savoir si cet accrochage était volontaire ou non.

Rédacteur, Auteur, Journaliste

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *