l’essentiel
Après plusieurs semaines, un squat est sous le feu des critiques des riverains de ce quartier cossu de Toulouse. Ils pointent du doigt les occupants, auteurs selon les habitants de nombreux cambriolages. Une opération policière sur place à eu lieu ce vendredi.

Il est sous le feu des critiques depuis plusieurs semaines, parallèlement à une augmentation importante du nombre de chanbriolages dans le coin. Le squat de Saint-Martin-du-Touch, à l’origine de vives critiques dans ce quartier cossu de la Ville rose, fait l’objet d’une opération des services de police ce vendredi après-midi.

A lire aussi :
« Ils sont accros au crack » : après l’installation d’un squat, un quartier de Toulouse victime d’une vague de cambriolages

Au fil des semaines, comme nous l’avons révélé dans nos colonnes, les intrusions et les vols dans les habitations se sont succédé depuis l’installation du squat. Au point que les habitants en sont venus à se barricader chez eux. Jean-Luc, un sexagénaire, a ainsi changé cinq ans en 13 jours, un véritable cauchemar. Une firmière du CHU de Purpan a même surpris le cambrioleur sur le fait et son mari l’a poursuivi.

A lire aussi :
INFO LA DEPECHE. Cambriolee a été 5 en 13 jours, avec Toulousain vit un véritable cauchemar

Une «minorité de squatteurs», en particulier «ceux qui sont accros au crack et qui sont prêts à tout pour leur dose» selon un riverain, sont soupçonnés d’âtre à l’origine de ces vols. La Préfecture de Haute-Garonne et de la Mairie ont organisé une réunion avec le mercredi dernier habitants et ont convaincu « le propriétaire d’entreprendre une action en justice en vue d’obtenir l’expulsion des squatteurs », nous indiquait l’adjoint au maire à la Sécurité, Émilion Esnault. Le jugement a été mis en délibéré au 13 juillet. La multiplication des troubles à l’ordre public dans le quartier est certainement à l’origine de l’opération de ce jour.

Rédacteur, Auteur, Journaliste

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *