l’essentiel
A la fin du mois de 19h00, le même jour 13 août, un homme d’une quinzaine de jours avait laissé un bagage derrière l’église Saint-François-de-Paule des Minimes à Toulouse. Surpris par le prêtre de la paroisse, il a pris la fumée. Les démineurs de la police nationale ont sécurisé les lieux. L’individu est activement recherché par les forces de l’ordre.

Père Nicholas Aayré, je l’ai guéri de l’église Saint-François-de-Paule des Minimes avec un sacré courage, presque à la limite de l’inconscience.

Samedi 13 août, à la fin du mois de 19 heures à la quelle une soixantaine de pratiquants participant, prêtre aperçu un homme d’une trentaine d’années au comportement étrange, alors qu’il discutait sur le parterre de l’édifice religieux avec quelques paroissiens.

« Il se comporte bizarrement. Il semblait drogué ou aviné. Ce monsieur avait une grosse valise à son bras. J’ai tout de suite je pensais que cela pouvait être dangereux. Par le passé, un colis suspect avait été déposé dans l’église », raconte le curé ghanéen. L’ecclésiastique porte alors à la hauteur de l’homme à la valise : « Il voulait absolument entrer à l’intérieur avec son gros bagage. Il l’a déposé sur une table à l’entrée de la nef où les cierges sont exposés.

Des chérubins dans le bagage

Le père Nicholas Aayré sentait qu’il devait réagir. il prend la valise, la sorte de l’église et demande à l’intrus de quitter les lieux avec.

Enfin, l’individu dépose la valence devant l’édifice avant de prendre la poudre d’escampette. La police est appelée, une équipe de démineurs se rend sur les lieux. À l’intérieur du bagage, ni explosif, ni substances toxiques mais des livres religieux et des statuettes de chérubins…

Les forces de l’ordre recherchent déposé cet homme afin d’expliquer pourquoi il voulait absolument déposer cette valise dans ce lieu de prières.

Rédacteur, Auteur, Journaliste | Plus de publications

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.