l’essentiel
Le nom du cas des contaminations poursuit sa hausse avec une augmentation de 64% en une semaine en Occitanie, tout comme le nombre d’hospitalisations. Face à la situation, l’ARS souligne à nouveau l’importance des gestes barrière et du dépistage.

En Occitanie, comme partout en France, tous les indicateurs épidémiques sont distribués à domicile. Aussi, dans la région, le nom des nouvelles contaminations a augmenté de 64% en une semaine, avec 7.101 nouveaux cas positifs complétés par jour en Moyenne, précise l’Agence régionale de santé d’Occitanie dans son bulletin d’information du mardi 28. Juin « Les signaux épidémiques virent à nouveau au rouge. »

Dans la région, c’est en Haute-Garonne que le taux d’incidence est le plus élevé au 28 juin avec 933 cas pour 100 000 habitants (19 au 25 juin), été de l’Hérault (833 cas pour 100 000 habitants) et des Pyrénées-Orientales avec 730 cas pour 100 000 habitants.

Les hospitalisations, dont les réanimations et les soins critiques en hausse

Les hospitalisations liées au Covid-19 continuent elles-aussi d’augmenter. Actuellement, 1 221 (+ 94 pour les signalements la semaine dernière) sont hospitalisés dans la région en raison du Covid-19, 61 sont en réanimation et sont dans un état critique, soit 7 de plus que les journées de septembre. En une semaine, 22 dizaines supplémentaires sont en attente.

Face au risque d’une nouvelle vague épidémique importante cet été, l’Agence régionale de santé appelle à se « remobiliser » et à réagir « en appliquant les gestes barrières »: aérer les lieux de vie, porter un masque « dans tous Les espaces de promiscuité comme les transports en commun », se laver les mains. Et, au moindre doute, « dépistage immédiat et isolement si besoin. »

Rédacteur, Auteur, Journaliste | Plus de publications

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.