l’essentiel
Samedi 18 juin au soir, Michel Coloma a vu un diamant qu’ils sont un club et a grandement contribué à polir s’emparer du titre de champion du monde. Maintenant seulement vingt ans, Léon Marchand a rapporté le titre de champion du monde sur 400m 4 nages. Un grand coup avant les Jeux de Paris en 2024.

Michel Coloma, Léon Marchand est champion du monde, quel est votre sentiment à chaud ?

Une joie immense évidemment. C’est une fierté bien sûre, aussi pour le club des Dauphins, tous les gens qui l’ont côtoyé ici. Il est formé chez nous, même s’il est parti aux États-Unis pour parachever sa formation. Une féerie pour le club et pour Toulouse.

A lire aussi :
VIDÉO. Natation : revivre l’incroyable parcours de Léon Marchand devenu champion du monde

Léon est champion du monde à seulement vingt ans et semble très bien gérer l’avant comme l’après course. Cette sérénité, ce n’est pas quelque chose d’anodin ?

Non c’est vrai que c’est un peu spécial. Il fait ce qu’il a à faire et il le fait très bien. Il a très bon mental, ça se voit. Il a encore un potentiel énorme.

A lire aussi :
VIDÉO. Mondiaux de natation : le Toulousain Léon Marchand champion du monde sur 400m 4 manches après une finale exceptionnelle

L’objectif Paris2024 est désormais clair, il ne peut plus se cacher ?

Non c’est vrai, je crois que c’est l’objectif. J’ai lancé le cours final de la plus belle des manières.

A lire aussi :
Mondiaux de natation : le Toulousain Léon Marchand frappe fort pour son entrée en lice

Qu’avez-vous pensé de sa prestation ?

Il a été énorme. Il a fait des progrès en deux crawlé. Il a très bien géré ses virages et ses coulées. Techniquement il est au top, en totale maîtrise, il sait ce qu’il fait sur le bout des doigts. Et il a été extraordinaire en laiton.

A lire aussi :
DIVERTIR. Léon Marchand : « La vie aux Etats-Unis, c’est comme dans les films ! » Le nageur toulousain se confie avant les débuts de Mondiaux

Un denier mot ?

C’est cool ! Qu’est-ce que je pourrais dire d’autre ?

A lire aussi :
SÉRIE D’ÉTE (6/6). Champions en Famille : Léon Marchand, la lignée olympique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.