Bonjour, c’est Benoît. Dans cet article, nous allons débattre de sujet passionnant. Mettez votre ceinture, c’est parti :

La CUPRA UrbanRebel est un prototype qui a été présenté au Cupra City Garage, un magasin de luxe a ouvert à Munich pour coïncider avec le salon de l’automobile dans la capitale bavaroise. C’est une voiture de course électrique qui fait largement avancer la conception du futur modèle urbain que CUPRA prévoit de lancer sur le marché en 2025.

L’avant a des lignes avec des optiques sur optique triangulaire également formée de trois triangles qui seront conservés dans la voiture de série et qu’ils se souviennent de ceux de la CUPRA Tavascan. Les nervures marquées sur le capot sont un autre aspect qui devrait atteindre la série, ainsi que la silhouette avec un toit flottant et un verre en forme de visière caasco, afin de combiner les vitres latérales et le pare-brise avec de minces piliers avant en noir . . . Les roues ont un design de style turboréacteur qui vous va bien. Ils apportent ce point de course que vous attendez dans une voiture de course.

Le concept car a un châssis tubulaire, deux moteurs électriques, un sur chaque essieu, pour une puissance combinée de 314 ch, quatre roues motrices et accélère de 0 à 100 km/h. en seulement 3,2 secondes. La version de série dérivée de ce modèle sera conforme à un seul moteur avant d’environ 235 ch, qui ne sont pas rares, seront à traction avant et offrira une autonomie d’environ 400 kilomètres. La marque a annoncé que la longueur finale de la voiture sera 4,08 mètres et la hauteur augmentera par rapport au prototype en raison de la présence de batteries sous le plancher et parce qu’il aura évidemment une garde au sol plus élevée qu’une voiture de course.

La CUPRA UrbanRebel que l’on pourra voir en direct la semaine prochaine à l’IAA de Munich est une voiture de course 100 % électrique.

Précisément l’aileron arrière ne peut pas être plus racing. Un appendice aérodynamique aux dimensions colossales, au design un peu similaire à celui de la MINI GP mais beaucoup plus grand, qui intègre les feux à LED et le logo CUPRA également illuminé. Le becquet n’entrera évidemment pas dans la série, tout comme la configuration choisie pour les portes, qui s’ouvrent en guillotine. Le concept a 3 portes et la voiture de production en aura cinq.

Selon Wayne Griffiths, PDG de CUPRA : « Le véhicule électrique conçu pour la ville est un projet stratégique clé, non seulement pour notre entreprise, mais aussi pour l’ensemble du groupe Volkswagen ».

Il anticipe le futur service public d’électricité que CUPRA lancera sur le marché en 2025.

Griffths a également déclaré que l’avenir de l’usine de Martorell est prometteur, déclarant que : «L’objectif est de produire plus de 500 000 voitures électriques urbaines par an pour différentes marques du Groupe dans l’usine de Martorell”.

Cette future voiture électrique urbaine sera développée sur la plateforme modulaire MEB du Groupe Volkswagen. Bien sûr, dans la version courte de cette même plateforme qui utilise déjà l’ID.3 (test vidéo de la Volkswagen ID.3). La principale différence avec celle utilisée par ID3 est que celle de la Cupra dérivée de l’UrbanRebel sera à traction avant comme celle de la Volkswagen ID2 qui sera dérivée de l’ID life, également présentée à Munich (plus d’informations sur ce lien).

L’aileron arrière incommensurable intègre le système d’éclairage arrière.

On voit ici une version course de la future citadine électrique. Certains pourraient comprendre l’UrbanRebel comme une déclaration publique indiquant que CUPRA envisage de revenir en WRC. Actuellement les voitures engagées en WRC ont des dimensions similaires, pour le moment elles utilisent un moteur thermique, mais à court terme elles recevront une mécanique hybride. Appelez-moi un rebelle.

Qui sait? Peut-être que cette voiture de course finira par participer au World RX, le championnat du monde de rallycross.. Ou pas, il se pourrait aussi qu’il s’agisse d’un simple exercice de style qui termine ses jours garé dans la collection de classiques et de prototypes que SEAT Historic Cars possède dans la célèbre Nave A122… Seul le temps nous dira quel avenir tient à cette UrbanRebel.

Chez autos.net, nous avons une large gamme de CUPRA d’occasion. En ce moment, à la fois sur notre site Web et dans notre application, vous pouvez trouver plus de 270 CUPRA d’occasion à partir de 30 844 euros.

Voilà pour cette fois, rendez-vous pour un prochain examen de ce qui nous passionne. N’hésitez pas à partager cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *