La sécurité routière est la tâche principale de la Direction générale de la circulation, et elle a créé différentes campagnes au fil des ans pour en faire un endroit plus sûr.

L’un des sujets abordés était la suppression de la marge de vitesse de 20 km/h dans les dépassements sur les routes conventionnelles, mais un malentendu dans l’un des votes d’un membre du Bloc nationaliste galicien a retardé la décision finale.

Maintenant, quelques mois plus tard, la mesure ira de l’avant. Une telle norme figure à l’article 4 de l’article 21 du Code de la route, et un amendement du PSOE, entériné par la Chambre haute, a supprimé ce point.

Dans cet article de la loi sur la circulation, la circulation des véhicules à moteur et la sécurité routière, approuvée par le décret législatif royal 6/2015 du 30 octobre, il est stipulé ce qui suit : « Les vitesses maximales fixées pour les routes conventionnelles, à l’exception des croisements, peuvent être dépassées. de 20 km/h par les voitures et les motos lorsqu’elles dépassent d’autres véhicules qui circulent à une vitesse inférieure à celles-ci ».

De cette façon, et comme cela arrivera bientôt, il sera aboli, et l’Espagne rejoindra le reste des pays européens qui n’ont pas cette marge de 20 km/h pour dépasser sur les routes conventionnelles.

La DGT elle-même défend cette mesure, comme elle le disait déjà en novembre de l’année dernière : « La suppression de cette règle, déjà supprimée dans d’autres pays européens, renforce le message que le dépassement comporte un risque de collision frontale.

Cependant, il y a quelques détracteurs de la règle, comme Juan José Alba, professeur à l’Université de Saragosse et chercheur en accidents de la route, qui a indiqué dans un rapport commandé par la société Dvuelta que, sans cette marge, le temps est multiplié par trois restent dans la voie opposée pour dépasser un camion. Ainsi, il faudrait 112 mètres de plus pour dépasser.

D’autre part, la Fondation espagnole pour la sécurité routière (Fesvial) a créé un décalogue avec les raisons de l’élimination de la marge de 20 km / h pour dépasser d’autres véhicules, dans lequel il ressort que le nombre de décès dus à une collision sera réduit. .avant lors de l’invasion de la voie opposée.

Plus de règles qui sont modifiées

Ce ne sera pas la seule règle qui sera modifiée, et elle inclura le passage à quatre points pour ne pas utiliser correctement la ceinture de sécurité ou le reste des accessoires de ce type, voir casque ou sièges enfants.

La pénalité est également augmentée de quatre à six points pour le jet d’objets sur la chaussée pouvant provoquer des incendies et des accidents, et pour le dépassement mettant en danger, harcelant ou gênant les cyclistes sans laisser une distance minimale de 1,5 mètre.

La nouvelle loi punira de trois points ceux qui stationnent sur des places réservées aux personnes handicapées et ceux qui ne respectent pas une distance de sécurité avec les véhicules de l’auto-école.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *