Lorsque Maserati a annoncé sa stratégie d’électrification avec la GranTurismo Folgore, elle a omis de mentionner la Ghibli, ce qui a conduit à des rumeurs selon lesquelles la petite berline pourrait être éteinte. Nous savons maintenant que le modèle sera bel et bien abandonné.

Le directeur général de Maserati en Australie, Grant Barlingm, a confirmé à la publication Drive que la berline de luxe « entrera dans la phase de disparition d’ici 2024 », et a également donné un coup de pinceau sur l’avenir de la gamme de la marque italienne.

La Maserati Quattroporte, dont la future version électrique a déjà été confirmée, sera plus petite que l’actuelle, ce qui est inhabituel dans l’industrie automobile moderne, car il est normal que les voitures grandissent à chaque génération.

C’est précisément l’arrêt de la Ghibli qui est la motivation pour réduire la taille de la Quattroporte, a expliqué Barling, qui couvrira ainsi le vide laissé par son petit frère. La Ghibli, lancée en 2013, est l’une des berlines premium les plus anciennes du marché, totalisant maintenant neuf ans.

« Le plan à long terme est que la Ghibli soit remplacée par la Quattroporte. L’idée est que la Ghibli et la Quattroporte ne font qu’un. Ainsi, la Quattroporte aura un empattement plus court, de la taille de la Ghibli, mais elle s’appellera la Quattroporte. Pour être honnête, le segment des grosses voitures a beaucoup baissé. »

La prolifération des modèles SUV et crossover est probablement à blâmer pour la disparition du Ghibli. En effet, la marque concentrera ses efforts sur la prochaine génération de la Maserati Levante qui, comme la Grecale, aura une version 100 % électrique.

Trophée Maserati Quattroporte 2021

Trophée Maserati Quattroporte 2021

Adieu aussi au V8

Barling a également annoncé que le moteur bi-turbo V8 de 3,9 litres d’origine Ferrari, utilisé dans les versions Trofeo des Ghibli, Quattroporte et Levante, sera également supprimé.

Ce dernier n’est pas une grande surprise, étant donné que Maserati possède déjà son propre V6 Nettuno de 3,0 litres, un moteur nouvellement développé qui devrait être disponible jusqu’en 2030, date à laquelle la firme italienne entend disposer d’une gamme entièrement électrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.