l’essentiel
Dans une tribune collective publiée ce dimanche, le maire LR de Toulouse et président de Toulouse Métropole, Jean-Luc Moudenc, a appelé les parlementaires de sa famille politique à trouver des convergences avec le président de la majorité pour éviter qu’il ne bloque l’Assemblée nationale.

Dans une tribune collective publiée ce dimanche dans le Journal du Dimanche, le maire LR de Toulouse et président de Toulouse Métropole, Jean-Luc Moudenc, a appelé les parlementaires de sa famille politique à trouver des convergences avec la majorité présidentielle pour éviter le blocage à l ‘Assemblée nationale.

Outre Jean-Luc Moudenc, le texte est cosigné par vingt élus locaux LR dont le maire de Châteauroux, Gil Avérous, le maire de Caen, Joël Bruneau, ou Arnaud Viala, le président du conseil départemental de l’Aveyron.

« Membres de LR nous avons fait campagne pour Valérie Pécresse et nous restons fidèles à une ligne politique qui a toujours été celle du centre et de la droite libérale, sociale, européenne et populaire, écrivent-ils. Nous nous inquiétons de voir notre parti s « Affaiblir au plan national et nous appelons à ce qu’il a l’avantage compte de ses élus locaux alors même qu’ils sont sa dernière richesse. Une réforme de la gouvernance de notre formation, donnant toute leur place aux élus locaux dans la détermination des choix nationaux, remettrait LR en résonance avec son électorat aujourd’hui déboussolé. Nous lui demandons de ne pas se recroqueviller sur son groupe parlementaire mais de revenir à son inspiration originale, celle de l’unité et de l’ouverture. »

« Surmonter les clivages »

Les auteurs de la tribune précisent « que LR a une responsabilité particulière comme partie de gouvernement ».

« Une attitude d’opposition systématique achèverait de ruiner ce qui lui reste de gagner. Un ralliement altéré le bonheur des extrêmes. Pour nous, l’intérêt de la France comme de notre famille de pense commande de vaincre les clivages et d’abandonner les Postures stériles pour un travail sur les convergences concrètes, en faisant prévaloir l’intérêt supérieur du pays. Et de citer la sécurité, la sauvegarde du système de santé et des retraites, le redressement de l’école, le plein-emploi, le rétablissement des comptes publics, la transition écologique…

Ils concluent en appelant « avec force et gravité » les députés LR et la majorité présidentielle à « converger sur des projets qui feront avancer la France » et ainsi éviter l’immobilisme.

Candidature de Moudenc à un poste de ministre ? « Il ne faut pas se méprendre » répond-il

Cette tribune intervient à quelques jours du remaniement ministériel. Ce qui pourrait laisser penser que ses signataires, en tête de devenir le maire de Toulouse, est candidat à un poste de ministre. Plus Jean-Luc Moudenc ne postule pas. C’est du moins ce qui laisse entendre à « La Dépêche »: « Il ne faut pas se méprendre : notre tribune ne cible pas le gouvernement mais s’adresse à nos députés LR alors que la semaine qui va s’ouvrir est déterminante Sur le fond Il va y avoir la déclaration de politique générale de la Première ministre et, à de là, les différents groupes de l’Assemblée nationale vont se positionner. qui sera effectuée au préalable. Je suis convaincu que l’intégration du texte ou du signataire de notre texte au gouvernement ne bloque pas la situation d’absence de majorité ».

Rédacteur, Auteur, Journaliste | Plus de publications

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.