L’irruption des modèles SUV sur le marché des voitures de haute performance et de luxe est imparable. Les marques généralistes et premium ont depuis longtemps décidé de miser gros sur ce type de modèle, mais de nombreux constructeurs de niche se sont montrés plus réticents.

C’est le cas de McLaren qui, pendant des années, a rejeté l’idée d’un modèle SUV dans son catalogue, ce que d’autres constructeurs comme Ferrari, Lamborghini ou Aston Martin ont aussi longtemps fait, qui a finalement succombé à la rentabilité attractive. de ce type de véhicule. .

Dans le cas de la marque Woking, cependant, il semble que les choses aient changé depuis la nomination du nouveau SUV maison, Michael Leiters, et maintenant il semble que le premier modèle SUV de l’histoire de McLaren Automotive soit envisagé.

Révolution en marche ?

Confirmant les rumeurs de ces derniers mois sur un lancement de ce type, Leiters, qui a une connaissance de première main de projets tels que la Porsche Cayenne ou la Ferrari Purosangue, entreprises dans lesquelles il a travaillé, a fait une série de déclarations au magazine britannique Autocar .

« J’ai développé des modèles de SUV chez Porsche et Ferrari, mais ce n’est pas quelque chose de personnel. Je pense que créer un tel modèle est important pour le marché, car c’est un segment très attractif et en croissance. L’objectif est cependant de concevoir un SUV selon notre ADN et casser ainsi les canons les plus classiques », a déclaré le dirigeant, qui n’a pas exclu l’élargissement de la gamme McLaren avec d’autres types de carrosseries.

Michael Leiter, PDG de McLaren

DBX 707 à l’honneur

Comme l’assure Autocar, le premier SUV de McLaren pourrait s’appeler Aeron et sera 100 % électrique. De plus, son arrivée sur le marché pourrait avoir lieu dans les années 2030, et on dit qu’elle équiperait un système de propulsion à deux ou trois moteurs et une transmission intégrale.

Les performances de cette McLaren Aeron devraient être proches de celles de l’Aston Martin DBX707 qui, avec son moteur thermique V8 et ses 707 ch, accélère de 0 à 100 km/h en 3,1 secondes et atteint une vitesse de pointe de 310 km/h.

Enfin, il est également probable que McLaren décide de s’associer à d’autres constructeurs pour le développement de ce projet, du moins en ce qui concerne la plate-forme et les technologies d’assistance. Bien qu’il y ait eu des rumeurs sur d’éventuelles collaborations avec Audi et BMW, pour le moment il n’y a rien d’officiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.