Pour ceux d’entre vous qui sont plus fans du monde du cinéma, vous savez déjà que Neo (l’alter ego de Keanu Reeves) revient au cinéma avec ‘The Matrix Ressurrections’. La première en Espagne a eu lieu le 22 décembre (22 ans après le premier film), mais aux Etats-Unis il est déjà sorti et Mercedes-Benz, partenaire officiel du film, n’a cessé de le soutenir.

La société allemande a fait sa marque dans la projection du film en avant-première, avec une énorme pilule rouge qui abritait une Classe G à l’intérieur devant le Castro Theatre de San Francisco. La pilule rouge fait allusion à l’intrigue du film, pour ceux qui l’ignorent.

Toujours dans ce nouvel opus de la saga, Neo fait face à un choix : pilule rouge ou pilule bleue ? Avec la pilule bleue, vous resterez à l’intérieur de la simulation (le monde de Matrix), tandis qu’avec la pilule rouge, vous pourrez vous échapper de la réalité simulée et affronter à nouveau vos vrais ennemis.

Sans vouloir être un « spoiler », pendant le film, nous anticipons que Mercedes-Benz est présent avec un spécial G 550 avec 422 CV (une version qui n’est pas vendue en Espagne), la voiture que Neo et Trinity conduisent pour échapper à la Matrice.

Pour la « première » du film, qui s’est tenue à San Francisco, la société de la star a choisi un G 63 AMG de 585 ch et l’a « garé » à l’intérieur d’une énorme pilule rouge de 12 mètres de long et 3,5 mètres de large. .

En plus de son association avec Warner Bros. et ‘The Matrix Resurrections’, Mercedes-Benz a de grands projets pour la Classe G. Au salon de Munich, qui s’est tenu en septembre dernier, la marque a présenté le concept électrique EQG qui anticipe la version de production que nous verrons en 2024.

Tout indique que le modèle final conservera le design carré et robuste que nous avons vu dans la Classe G à travers les différentes générations et, en même temps, augmentera encore plus le niveau de performance, grâce à la contribution du système électrique . . .

Selon le constructeur allemand, la variante 100 % électrique sera aussi performante en tout-terrain que son frère à moteur thermique. L’EQG sera également testé sur le circuit de montagne Schockl à Graz, en Autriche, et pourra affronter des montées raides.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.