Salut, c’est Laurent. Aujourd’hui, nous allons parler de sujet passionnant. Mettez votre ceinture, on démarre :

Avec l’arrivée de La Vuelta a España 2021, l’équipe AG2R Citroën (l’une des équipes qui composent la catégorie World Tour) affronte le troisième grand événement de l’année, après le Giro d’Italia et sa bonne performance dans le Tour de France, avec une victoire d’étape et une quatrième place au général pour l’Australien Ben O’Connor.

Un test dans lequel Citroën propose une large flotte de véhicules, parmi lesquels un SUV spacieux, comme le Citroën C5 Aircross, et un fourgon pratique et performant, comme le Citroën SpaceTourer.

Le tout, jusqu’au 5 septembre prochain, sur un parcours total de 3 336,1 kilomètres, divisé en 21 étapes, qui a commencé dans la cathédrale de Burgos et se terminera dans la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle (en Galice).

Au total, l’équipe de France dispose d’une flotte mobile composée d’un total de 19 véhicules, puisqu’à une même date deux ou trois compétitions différentes peuvent coïncider, dans des pays différents.

Par ailleurs, il faut rappeler que, déjà dans les années 80, Citroën s’est impliqué dans le monde du cyclisme, avec la désormais mythique équipe La Vie Claire, qui avait Bernard Hinault ou Greg LeMond comme pilotes vedettes.

En début de saison, nous avons déjà pu échanger avec Vincent Lavenu, directeur général de l’équipe, qui nous a confié à quel point l’entrée de la marque française dans le monde du cyclisme était positive.

« Nous sommes très heureux de démarrer cette nouvelle histoire avec Citroën. Nous avons travaillé en collaboration avec AG2R LA MONDIALE, notre partenaire de longue date, pour accueillir une marque française emblématique à dimension internationale dans cette aventure », avait-il alors déclaré.

Et de conclure : « Grâce au soutien de nos deux partenaires, nous pouvons réaliser la concrétisation de nos ambitions sportives : remporter une grande manche et des compétitions de renom. Et pour l’instant, ils font une bonne saison 2021.

Voilà pour cette fois, rendez-vous pour un prochain examen de ce qui nous passionne. N’hésitez pas à commenter cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *