Le titre ne semble pas nouveau, puisque l’UE avait déjà annoncé il y a longtemps qu’elle interdirait la vente de voitures à combustion à partir de 2035, mais la vérité est que l’Italie et quatre pays avaient proposé de reporter cette date à 2040.

Enfin, lors du vote effectué hier, l’année « gagnante » était 2035, bien qu’avec des nuances, car il sera considéré que les voitures à essence qui utilisent des biocarburants à zéro émission peuvent être immatriculées.

A ce sujet, de l’UE ils expliquent que ces carburants synthétiques ne sont pas très réalistes à l’heure actuelle car ils semblent prohibitifs en termes de coûts, mais si les constructeurs parviennent à les rendre commercialement viables, la Commission européenne évaluera leur utilisation.

Les hybrides rechargeables PHEV seront-ils légaux ?

De même, en 2026, les progrès réalisés par les hybrides rechargeables seront étudiés, car s’ils continuent d’avancer en termes d’autonomie électrique, ils pourraient être validés d’une certaine manière.

« Certains fabricants soutiennent que les hybrides pourront atteindre ce qui est nécessaire. Pour l’instant, ils ne le font pas, mais s’ils le font, nous le réévaluerons en 2026 », a expliqué Frans Timmermans, vice-président de la Commission européenne pour le Green Deal.

L’Espagne a été l’un des pays qui a soutenu la date de 2035 comme la fin des véhicules thermiques. En principe, la décarbonisation complète de l’Union européenne aura lieu en 2050, selon les plans prévus.

Normes d’émissions très restrictives

Alors que l’année 2035 arrive, la prochaine réglementation continuera d’être très stricte pour réduire les émissions polluantes de 55% en 2030 dans les voitures et de 50% dans les camionnettes.

Pendant ce temps, Joe Biden, président des États-Unis, utilise une flotte de dizaines de voitures de grande puissance pour se déplacer à Madrid lors du sommet de l’OTAN. Sans oublier que demander à la Chine de réduire ses émissions le fait rire aux éclats. Il y a certaines incohérences qui m’échappent de la raison…

Police de caractère: Le monde

Rédacteur, Auteur, Journaliste | Plus de publications

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.