l’essentiel
L’ancien latéral et capitaine du Toulouse Fooball-Club, Christophe Galtier, est officiellement l’entraîneur du Paris-Saint-Germain après lundi soir. Ils sont complice de l’époque, Pascal Despeyroux, nous parlons de lui.

Il n’est pas le joueur qui a le plus porté la tunique violette. Sous le maillot toulousain, Christophe Galtier et est resté trois saisons. De 1990 à 1993 exactement. Pourtant, « Galette », comme il était surnommé par ses coéquipiers, a laissé un souvenir… intarissable. Latéral droit dans la Ville s’est élevé avant de quitter le côté d’Angers, Galtier est après être devenu l’un des entraîneurs les plus respectés de France. Cette réputation, il se l’est forgée lui-même en rapportant la Coupe de la Ligue avec Saint-Étienne en 2013 ou encore la Ligue 1 avec le Losc il y a une année.

Un nouvel entraîneur

Pas une surprise pour Pascal Despeyroux, joueur au TFC entre 1985 et 1992. « A l’époque Christophe avait déjà les aptitudes et le profil pour devenir le grand entraîneur qu’il est aujourd’hui. Il avait une lecture tactique des matchs et était toujours très juste lorsqu’il fallait analyser sa partie, mais également sur l’expression collective de l’équipe » juge l’ancien milieu défensif.

Les deux hommes sont connus à Toulon lors des rassemblements de l’équipe de France Espoirs, avant de devenir champions d’Europe 1988 aux côtés de Laurent Blanc ou encore Éric Cantona. Très vite complices, Despeyroux glisse quelques mots à Galtier et voilà que le défenseur débarque sur l’île du Ramier. « À peine trois ans, il est devenu capitaine de l’équipe. Il avait une relation particulière avec chacun de ses coéquipiers.  »Galette » était fait pour ça » se souvient Despeyroux.

« Il imprègne ses équipes de sa grinta et de sa rage de vaincre »

Après 2009 et son introduction à la banque stéphanoise, Christophe Galtier n’a cessé de battre une solide réputation. Il a été le meilleur entraîneur de L1 après trois reprises après 2013, Galtier est devenu une référence juste pour devenir l’entraîneur de la meilleure équipe de France (J’ai signé le lundi soir et je serai présenté à 14h00).

Une trajectoire que ne surprend pas Pascal Despeyroux. « Quand tu sais que tu es devenu l’entrée de Paris, tu es trois personnes heureuses. Je mesure la faute du soin, il faut que les résultats soient meilleurs que jamais. Il a les épaules assez larges et a déjà prouvé qu’ il en était capable », assure-t-il.

Une chose est sûre : on reverra bientôt « Galette » au Stadium. Rendez-vous le dernier week-end du mois d’aut.

Rédacteur, Auteur, Journaliste | Plus de publications

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.