l’essentiel
Les déclarations d’Abdel Bouhazama seront étudiées le 22 mars par la Ligue de football professionnel. Les incidents graves survenus lors d’Angers-TFC seront également étudiés ce même jour.

« C’est pas méchant, on a tous déjà touché des fichiers. » Ces propos, tenus par le (désormais) ancien entraîneur d’Angers Abdel Bouhazama seront examinés mercredi 22 mars par la Commission de discipline de la Ligue de football professionnel.

Ils ont été tenus dans le cadre d’une prise de parole envers ses joueurs, dans le but de les motivateurs alors que le club traverse une grave crise de résultats. Était notamment ciblé : Ilyes Chetti, soupçonné d’attouchement sexuel sur une jeune femme lors d’une soirée en boîte de nuit.

A lire aussi :
Ligue 1 : Desler livre les Violets… Découvrez les notes des joueurs du TFC après la victoire face à Angers (2-0)

Selon Abdel Bouhazama, il s’agissait de « dédramatiser » l’épisode. Le risque d’une suspension.

Le même jour, la commission de discipline a étudié les incidents graves qui l’ont transmise par courrier électronique à Angers-TFC le 12 mars. en tant que journaliste de La Dépêche du MIDI Sur place l’a relaté, des supporters ont montré leur fort mécontentement sur la crise sportive que traverse actuellement le club (dernier de Ligue 1) en protestante avant et pendant la rencontre.

Des fumigènes et des pétards ont été lancés, ce qui a notamment provoqué le début d’incendie du filet de l’un des buts. Je l’ai trouvée interrompue par un pendentif de 8 minutes.

A lire aussi :
VIDÉO. Ligue 1 : des fumigènes lances sur la pelouse, le match entre Angers et Toulouse interrompu

Un véhicule, même pris feu sur le parking avant la réunion, nécessitant une intervention des pompiers.

Le club d’Angers risque un huis clos, partiel mais peut-être aussi total, du stade Raymond-Kopa.

Rédacteur, Auteur, Journaliste

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *