l’essentiel
Ce dimanche 14 août, les Violets se déplacent dans l’Aube pour la deuxième journée de Championnat. Ils y défieront une équipe concernée, a priori comme eux, par le bas de tableau.

Dimanche 7 août dernier, lors de la première journée de Ligue 1, le TFC a tenu tête à l’OGC Nice au Stadium, et ce n’est pas rien. Si ce n’est pas une frustrante apparition au vu du scénario du match, le premier point gagné par les Violets cette saison a contenté tout le monde, à commencer par Stijn Spierings qui a déclaré après la rencontre : « Si l’on avait pu signer pour ce résultat avant le coup d’envoi, sur l’aurait fait. »

De son côté, l’entraîneur Philippe Montanier a concédé que Toulouse et Nice, qui disputaient la Conférence Europa League cette saison, « ne boxent pas dans la même catégorie ».

A lire aussi :
Troyes – TFC : Toulouse avec Zanden, Troyes avec Rami ! Les groupes pour le match de ce dimanche sont connus

Troyes, en revanche, ressemble beaucoup plus à un adversaire du calibre du TFC. Budget poids plume de la Ligue 1, l’équipe se promeut et un an après j’ai terminé l’exercice précédent à une honorable 15ème place, 6 points devant Stéphanois barragiste. Si tendait un stylo du côté du TFC, ils seraient sans doute nombreux à le saisir et à signer pour un résultat similaire… Même si en ce début de saison, le Tef a le droit de rêver plus grand.

« Ce seront des points importants »

A la question de savoir s’il y a un mini-championnat concernant les équipes comme Troyes ou Toulouse susceptibles d’évoluer en bas de tableau, Philippe Montanier a répondu clairement : « Pour l’instant, on en a ucune idée. On y verra plus clair après une douzaine de journées, mais aujourd’hui, on ne peut pas s’avancer. Je pensais que personne la saison dernière n’avait programmé les échecs de Bordeaux et de Saint-Étienne. Le foot a ce côté magique, il est imprévisible. « 

A lire aussi :
Troyes-TFC : attaquée par un champignon, la pelouse du stade de l’Aube à Troyes va mieux

Du côté de la Ville rose et du TFC, qui annonçaient en fin de semaine avoir atteint le cap des 12 750 abonnements, un record, la magie opère toujours. Et pour la maintenir, une seule recette : gagner. « C’est important, lorsqu’on est une promo, de prendre vite des points, pour la confiance et pour se mettre sur de bons rails », a déclaré l’entraîneur toulousain.

A lire aussi :
TFC : Mikkel Desler l’infatigable est… fatigué ! Pourquoi l’état du défenseur des Violets a de quoi s’inquiéter

Les deux prochaines échéances semblent donc toutes désignées pour y parvenir, avec ce déplacement à Troyes puis la réception de Lorient, dimanche prochain, avant un end de mois d’Août plus délicate sur le papier, que verra Toulouse déplacer à Nantes avoir de recevoir Paris .

« C’est vrai que quand on va jouer de équipes que ne seront pas dans le top 10, ce seront des points importants », concède Montanier, avant d’ajouter que « ceux qui connaissent les équipes qui les affrontent, Troyes Lorient ou Nice , on a toujours le sentiment de vouloir tout gagner ».

A lire aussi :
INTERVIEW. TFC : « Je suis quelqu’un qui marche au feeling ! » Les premières confessions de Thijs Dallinga, le nouveau buteur des Violets

Rédacteur, Auteur, Journaliste | Plus de publications

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.