l’essentiel
J’ai laissé les transferts d’hiver fermés aux portes le mardi 31 janvier à 23 heures. Lors de cette ultime journée, de nombreuses tractations de dernières minutes ont eu lieu dans les bureaux du Stadium. En fait le point.

Lors de ce mois de janvier, le TFC s’est très largement renforcé avec l’arrivée de quatre recrues. Une première après Damien Comolli est aux commandes du club. Kamanzi, Suazo, Sierro et Hamulic sont venus renforcer les rangs toulousains… Poussant certains joueurs à chercher d’urgence un nouveau point de chute afin d’espérer gratter du temps de jeu. Yanis Bégraoui a la danse dimanche 29 janvier en rejoignant Pau (Ligue 2) pour un prêt de six mois sans option d’achat. Mais mardi, la valse des départs s’est accélérée.

Issiaga Sylla : la fin d’une belle histoire

Le plus gros transfert de la journée est sans aucun doute le départ du latéral gauche historique du TFC. Issiaga Sylla est mis d’accord avec le club toulousain pour contrat fils casser (qui se déroule jusqu’en juin 2023). la réunion Montpellier et un signe un contrat de deux ans et demi avec le club heraultis. Une longue histoire de plus de 10 ans et 211 matchs. Rendez-vous compte, lorsque Sylla rejoignit le TFC en septembre 2012, François Hollande devint élu président, Laurent Blanc était encore entraîneur de l’équipe de France et le TFC prévoyait dans ses rangs des joueurs comme Ben Yedder, Rabiot, Capoue ou encore Zebina. Unir l’éternité.

A lire aussi :
Market TFC : Issiaga Sylla quitte le club et marque la fin de l’ère Sadran

?????? Issiaga ud83dude4c

A cette fin de #Mercadole TéFéCé et l’international guinéen ont décidé de procéder à une rupture de contrat.

Et referment le livre d’une histoire commune qui se sera écrite pendentif plus de dix ans et plus de 200 allumettes… pic.twitter.com/sbtjQiMwr5

— Toulouse FC (@ToulouseFC) 31 janvier 2023

Naatan Skytta, un nouveau prêt avant d’exploser en somme

La pépite finlandaise du TFC a de nouveau été prêtée par le club violet. Alors qu’il a déjà joué la première partie de saison loin du Stadium, dans le club norvégien des Viking FK, Skytta va de nouveau aller chercher du temps de jeu dans un championnat nordique. C’est cette fois au Danemark, à odense que le jeune et talentueux milieu de terrain a été Prêté sans option d’achat juniqu’en juin 2023. Avec l’arrivée de Sierro et les retours de blessures de Genreau et Tsingaras, l’espoir finlandais aurait difficilement pu prétendre à une place dans le groupe.

A lire aussi :
Market TFC : le club apporte une nouvelle fois Naatan Skytta

#Mercado ud83dudd04

naatan #Skytta est prêté – sans option d’achat – à @Odense_Boldkluble club formateur de… Mikkel.

On souhaite à notre international Espoirs ud83cuddebud83cuddee de prendre du plaisir dans cette nouvelle aventure, jusqu’en juin ud83dude42

— Toulouse FC (@ToulouseFC) 31 janvier 2023

Junior Flemmings, pour retrouver le goût du terrain

L’attaquant jamaïcain est une véritable énigme. Débarqué à Toulouse lors du dernier mercato hivernal, Flemmings n’a jamais réussi à entrer dans les plans de Philippe Montanier malgré son potentiel loué par son président. Il faut dire que rien ne s’est passé comme prévu au sujet de ce joueur débarqué des États-Unis. Le TFC avait prévu de le prêter l’été dernier pour qu’il s’agresse en Europe afin de revenir au club et pouvoir prétendre à une place de titulaire. Mais cela ne s’est pas fait. Du coup, Flemmings s’est dûment contenté d’un rôle de sparring-partner mais enviable, sachant pertinemment qu’il ne serait pas retenu pour les matchs du week-end avec les professionnels. C’est simple cette saison, l’international jamaïcain n’a pas disputé la minute en Ligue 1 (une fois dans le groupe, face à Montpellier, le 2 octobre dernier) et un seul match disputé en tout et pour tout : c’ Etait avec la réserve, face à Agde (le 18 septembre). Aussi, il disposait d’un bon de sortie pour ce mercato hivernal mais c’est enfin en prêt (six mois sans option d’achat)que Flemmings a quitté Toulouse pour rejoindre Niort, actuellement le meilleur de Ligue 2.

Isak Pettersson, l’espoir qui n’aura pas vraiment eu sa chance

Un état d’esprit irréprochable et trois pénalités arrêtées en Coupe de France la saison passée, face à Libourne. Voilà ce dont on se souviendra de ce joueur pourtant très intégré à la vie du groupe et qui avait appris à parler le français de façon spectaculaire. Retrogradé au cinquième rang de la hiérarchie des guardiens toulousains en début de saison (derrière Dupé, Haug, Restes et Himeur), Pettersson aurait dû partir de l’été dernier. Mais faute de proposition, il faisait office de partenaire d’entraînement. Benéficiant aussi d’un bon de sortie (le club a accepté de resilier sont contractés), Suédois a trouvé un nouveau point de chute en Norvège, au sein du club de Sabaek.

A lire aussi :
Market TFC : il n’a jamais réussi à s’imposer, le gardien Isak Pettersson quitte Toulouse

#Mercado ud83dudd04

D’un commun accord, le Club et Isak #Pettersson on convenu d’une rupture de contrat ce mardi.

Nous le récompensons pour son professionnalisme et son état d’esprit irréprochable, et lui souhaitons toute la réussite qu’il mérite pour la suite de sa carrière ud83dude42

— Toulouse FC (@ToulouseFC) 31 janvier 2023

Rédacteur, Auteur, Journaliste

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *