Une année de plus, l’Organisation des Consommateurs et Utilisateurs (OCU) a publié une étude avec les marques automobiles les plus et les moins fiables de 2022. Comme d’habitude, les entreprises asiatiques se démarquent dans ce domaine devant les européennes, même si elles ne sont pas nombreuses. caractère haut de gamme.

Le classement est mené par Lexus (95 points sur 100 possibles), suivi de Subaru (93), Toyota (91), Mitsubishi (89), Kia (89), Suzuki (89), Hyundai (87), Honda ( 87) et Mazda (85). Le premier constructeur européen, en dixième position, est SEAT (85), à égalité de points avec Dacia et devant Skoda (84), Nissan (82) et DS (82).

En revanche, la marque la moins fiable est Tesla (60). Sont également mal classés Alfa Romeo (64), Land Rover (64), Jaguar (68), Jeep (72), Fiat (76), Opel (76) et Porsche (76).

Ce classement a été réalisé après avoir interrogé 52 340 conducteurs de cinq pays européens sur leur voiture, les pannes subies et leur niveau de satisfaction à l’égard du véhicule. Grâce aux réponses obtenues, on peut également conclure que les hybrides essence sont les voitures les plus fiables, avec dix dépassant les 95 points.

Si l’on parle des voitures qui tombent le moins en panne, on notera, en diesel, le Volkswagen T-Roc, et en essence, l’Audi Q3, la Kia Rio et la Hyundai i20. Dans les hybrides, la Lexus IS et les Toyota Corolla et RAV4 se démarquent.

Du côté des hybrides rechargeables, le Kia Niro et le Mitsubishi Outlander se démarquent. Enfin, le Dacia Duster GPL et le Skoda Octavia CNG sont les véhicules bicarburation les plus fiables.

Le type de panne le plus courant est électrique, avec 17%, principalement dû aux batteries, aux ampoules, aux fusibles, aux vitres électriques ou aux voyants d’alerte de l’instrumentation. Viennent ensuite, avec 13%, ceux liés aux freins (disques, tambours, pompes…).

Les pannes électroniques sont également fréquentes (8 %), suivies des pannes du système d’alimentation (7 %), notamment des systèmes d’injection, des pompes à carburant, etc.

Enfin, il convient de signaler les marques les moins chères lors du passage à l’atelier. Hyundai se démarque ici, avec 114 euros l’an dernier, Dacia (120), Renault (150), Nissan (180) et SEAT (180). A l’opposé, Mercedes-Benz (350), Audi (350), Volvo (333), Lexus (300) et Honda (250) sont classées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.