l’essentiel
Le dossier Hamza Sakhi au TFC est ressorti dans la presse ces derniers jours. Comme l’année passée, Toulouse pourrait se heurter au refus de l’AJA. Mais cette fois, la donne a changer…

Dans la série « intérêt du TFC pour Hamza Sakhi », voici l’épisode 2. En effet, L’Équipe J’ai annoncé que le TFC était de nouveau était intéressé à venir dans le milieu offensif auxerrois sur les bords de Garonne. Selon nos informations, Sakhi (31 matches, 5 buts et 4 passes décisives cette saison) est ouvert à toutes les propositions.

A lire aussi :
Mercato TFC : Mamady Bangré prêté à Quevilly-Rouen

Le TFC avait déjà fait partie de son intérêt l’été dernier, dans les derniers jours du mercato. Le joueur de 26 ans appréciait le projet toulousain, mais c’est son club, l’AJ Auxerre, qui avait mis son véto. Manger La Dépêche du Midi Je l’expliquais maintenant à l’époque, l’AJA n’avait pas besoin de renforcer un concurrent direct au mont en lui vendant un de ses meilleurs éléments.

Un plus tard, le TFC a éclaté donc à la charge et d’après nos informations, la réponse des dirigeants du club bourguignon devrait être la même que l’année dernière. D’autres personnes pourraient s’avérer cette fois-ci : il ne reste plus qu’un de contrat à Hamza Sakhi (ils doivent se terminer en juin 2023).

A lire aussi :
Mercato TFC : Mamady Bangré prêté à Quevilly ce lundi

Un levier sur lequel pourrait s’appuyer sur la cellule toulousaine pour tenter de convaincre le conseil auxerrois. Pour l’heure, Sakhi s’est retrouvée sur scène avec le groupe auxerrois pour préparer la prochaine saison. Affaire à suivre.

Rédacteur, Auteur, Journaliste | Plus de publications

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.