l’essentiel
Le dénouement, heureux, c’est pour aujourd’hui… Cible numéro un des dirigeants toulousains après quinze jours, le but Kjetil Haug arrive lundi 27 juin dans la Ville rose où il va s’engager en provenance du club de son Pays : Välerenga (D1 NOR). Sous réserve de la visite médicale traditionnelle.

On n’est jamais mieux servi que par soi-même. A propos de la défaite de leur équipe ce dimanche, à l’Intility Arena, 0-1 face à Odds BK en Eliteserien, Kjetil Haug a personnellement confirmé son transfert à Toulouse en conférence de presse avant le match.

« Il s’agit d’une opportunité que je ne pouvais refuser, a déclaré le portier d’1m91, je vois ça comme un tremplin dans ma carrière. »

Révélé par nos soins le 9 juin dernier, l’intérêt du Tef s’est donc concrétisé après presque deux semaines de pourparlers. Rappelons que deux points d’achoppement étaient apparus lors des discussions : la durée du contrat, la concurrence.

Il un aspect sportif privilégié

En ce qui concerne la danse, le gardien de but de 24 ans, international U21, souhaitait un engagement portant sur 4 saisons, le Téfécé ne lui offrait que 3 années. Alors qu’ensuite un Championship club (deuxième division anglaise) – dont l’identité n’a pas filtré – était entré dans la danse proposée à l’intéressé un salaire plus conséquent.

Choix du cœur – Kjetil Haug avait désigné à son entourage qu’il préférait la France et la Ligue 1, ou ou financier : celui qui aussi dit qu’il venait en France pour être titulaire, apparemment tranché. Il devrait aterrrir sur le tarmac de Blagnac en matinée afin de satisfaire la batterie de tests obligatoires préalable à la signature du contrat.

Dès lundi soir avec le groupe en Espagne ?

Dans la foulée, d’après nos infos, il pourrait rejoindre le reste de la délégation téféciste en stage à Navata, en Catalogne, au cours de la soirée.

Rappelons encore que sa valeur marchande est estimée à 300 000 euros et que Haug était lié à Välerenga jusqu’au 31 décembre 2023.

Rédacteur, Auteur, Journaliste | Plus de publications

Gabriel Durant est un journaliste et écrivain français spécialisé dans la région Occitanie. Né dans la ville de Perpignan, Gabriel a toujours été passionné par l'histoire, la culture et la langue de la région. Après avoir étudié la littérature et le journalisme à la Sorbonne, il a commencé à écrire pour le site web Vent d'Autan, où il couvre un large éventail de sujets liés à l'Occitanie. En plus de son travail de journaliste, Gabriel est également un romancier accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.