l’essentiel
Le jeune nageur Toulousain a rapporté, le 18 juin à Budapest (Hongrie), sa série de 400m 4 nages en établissant un nouveau record de France de la distance. Il étau, lors de ces Mondiaux, une première médaille internationale.

Sans trembler et en patron. Après avoir fait son entrée aux lices aux Mondiaux de natation de Budapest (Hongrie), Le Toulousain Léon Marchand s’est signalé ce même jour le 18 juin dans la série des 400m4 nages, à 04:09.09, établissant également un nouveau record de France de la distance.

#EnDirect #Budapest2022 #natation
Léon MARCHAND fait le meilleur temps des séries du 400m 4 nages en 4:09.09. Nouveau disque de France ????
? KMSP/S.KEMPINAIRE #EquipeFrance #TeamFFN pic.twitter.com/GYCAunrYT5

– FFN (@FFNatation) 18 juin 2022

A lire aussi :
DIVERTIR. Léon Marchand : « La vie aux Etats-Unis, c’est comme dans les films ! » Le nageur toulousain se confie avant les débuts de Mondiaux

Il s’agit également du meilleur temps de ces séries.

Formé par les Dauphins du TOEC (Toulouse), le jeune nageur (20 ans) est présent en Hongrie pour recevoir une première médaille au niveau international.

A lire aussi :
Natation : le Toulousain Léon Marchand, prodige Français à la sauce américaine

Exilé après un an aux Etats-Unis, Léon Marchand est désespérément formé par Bob Bowman, sommet de la discipline, qui a notamment mené vers les plus grands titres l’Américain Michael Phelps.

A lire aussi :
VIDÉO. Natation : nouvelle grosse performance de Léon Marchand, tombeur d’un record de France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.